Le Document Unique d’évaluation des risques (DUER)

Des outils pour dénoncer la souffrance au travail
lundi 26 mai 2014

Le décret du 5 novembre 2001 impose la création et la tenue d’un DUER   pour chaque poste de travail. Celui-ci permet d’identifier et d’analyser les risques professionnels en vue de mettre en place des actions de prévention adaptées.

Qu’est-ce qu’un risque professionnel ?

Les risques professionnels concernent bien sûr les produits dangereux et leur utilisation, leur stockage. Ils concernent également tous les gestes ou travaux répétitifs pouvant entrainer des troubles musculo-squeletiques.
Ils concernent surtout les risques psycho-sociaux appelés ainsi parce qu’ils sont la cause d’organisation du travail pathogène. L’impression de surmenage, d’être écrasé par la charge du travail, d’être confronté à l’agressivité des publics ou soumis à des ordres intenables ou déstabilisants, tout cela a des conséquences sur la santé des salariés. Ils doivent tous être mentionnés.

Quel suivi ?

Il est évolutif et doit être mis à jour :

  • au minimum annuellement (les réactualisations doivent être datées),
  • lors de toute décision d’aménagement important,
  • lors du recueil d’une nouvelle information sur l’évaluation d’un risque.

Accessible par qui ?

Les modalités d’accès doivent être affichées dans les lieux de travail. Il doit être tenu à la disposition des membres du CHSCT  , des délégués du personnel, du médecin du travail ou de prévention, des salariés. Peuvent aussi le lire, l’inspecteur du travail, des agents de service de prévention des organismes de Sécurité sociale...

Pour les syndicalistes de Solidaires, l’élaboration du document unique est l’occasion de développer la capacité à penser le travail et à en discuter avec les salariés.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois