Remplaçants : le compte n’y est pas !

mardi 7 octobre 2014

Selon un document de la Direction générale de l’enseignement scolaire, dévoilé vendredi par Le Parisien, 659.293 journées d’absence de professeurs du premier degré n’ont pas été remplacées en 2012–2013.

« 660.000 jours d’absence, ce sont des chiffres importants, par rapport aux années précédentes ou aux suivantes », a reconnu Mme Vallaud-Belkacem lors d’un déplacement à Lille. « C’était la conséquence des difficultés dans laquelle l’Education nationale a été plongée après la suppression de 80.000 postes d’enseignants ces dernières années par la majorité de droite », a-t-elle estimé.

C’est un peu court ! Certes les remplaçants ont été rudement touchés par les mesures libérales du précédent gouvernement, mais la réalité du terrain n’a guère évoluée depuis 2012, bien au contraire ! La réalité, c’est que les DSDEN, débordées par les demandes d’ouvertures de classe, préfèrent saupoudrer des bouts de postes ou ouvrir des classes quand les besoins sont trop criants.

Tout cela bien sûr au détriment des métiers les plus touchés : RASED, remplaçants, itinérants, enseignants de CLIS  ,....

Pour SUD   Education, il faut de toute urgence créer des postes en nombre pour répondre aux besoins du Service Public : ouvrir des classes ET des postes de remplaçants ! Vite !


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345