Sous couvert de lutte contre l’échec scolaire, un éclatement des cadres communs

2nd degré : grève contre la réforme des collèges
jeudi 10 septembre 2015

Cette année scolaire 2015-2016 sera une année de préparation des personnels à la réforme des collèges, qui ne rentrera en vigueur qu’en septembre 2016, après le passage en force du gouvernement au lendemain de la mobilisation du mois de mai dernier.

Ces « évolutions majeures » seront le résultat d’un ensemble de mesures dont le nombre accroît la difficulté à saisir la logique d’ensemble.

Mais si l’on considère :

  • Les modifications statutaires, avec la disparition, dès cette année, des HSE au profit des IMP  , indemnités pour missions particulières, qui induisent une logique concurrentielle entre les enseignants et qui ne reviennent pas à un simple redéploiement des moyens mais à une perte sèche : quid des HSE ? Sur quelles heures seront financés les différents ateliers et projets culturels et artistiques ?
  • L’imposition, dès la rentrée 2015, de l’EMC   (Education Morale et Civique), nouvelle matière qui prétend répondre aux difficultés scolaires et sociales par le retour au bon vieux cours de morale. Si cela vous paraît arbitraire d’avoir à évaluer la « sensibilité » d’un élève ou encore « son aptitude à l’empathie » qu’à cela ne tienne, vous n’aurez qu’à lui apprendre à coopérer en lui faisant chanter la Marseillaise avec ses camarades (conseils prodigués par le BO...).
  • L’insistance permanente sur le « tout-numérique », comme si le moyen pouvait primer sur le contenu et faire oublier les enjeux financiers du marché des logiciels.
  • La refonte des cycles et la « triannualisation » des volumes horaires dûs aux élèves, exigeant l’organisation des apprentissages et des horaires-matières par établissement, qui, en plus de renforcer le rôle des principaux entraînera des risques accrus d’inégalités entre les élèves.
  • La refonte des programmes, qui devront tous rentrer en vigueur en même temps dès la rentrée 2016, empêchant toute cohérence dans la logique des apprentissages et exigeant une refonte des cours à tous les niveaux.
  • La mise en place de nouveaux dispositifs pédagogiques comme les EPI, qui seront intégrés aux horaires matières et induisent des nouvelles pratiques et de la concertation. Si le décloisonnement disciplinaire est une avancée, le manque crucial de formation et de moyens horaires et la non prise en compte du volontariat risquent de mettre les enseignants en difficultés professionnelles (voir les effets de la réforme des STI   en lycée technique).
  • La mise en place de parcours individualisés pour les élèves, qui doivent être réalisés avec des partenaires extérieurs : un parcours artistique et culturel et un autre dévolu à l’orientation, ce dernier ayant pour but, dixit le BO, d’ouvrir dès la 6e "un accès pour tous à une culture économique et professionnelle« . Il fallait bien un peu de culture pour faire passer »la culture d’entreprise"... Il s’agit bien, comme on l’a dénoncé dans les mobilisations du printemps passé de conduire à l’éclatement du cadre commun des apprentissages, au profit d’une autonomie des établissements qui creuse encore les risques d’inégalités pour nos élèves, et à l’augmentation massive de notre charge de travail et de notre temps de présence dans les établissements. Logique concurrentielle entre les établissements, entre les disciplines, entre les enseignants, inégalités accrues et accroissement du travail sans compensation, voilà les perspectives que nous offre la réforme des collèges dès cette rentrée.

N’attendons pas la deuxième salve de la rentrée 2016 pour réagir, réfléchir, nous organiser. L’institution à d’ores et déjà prévu des formations et des consultations pour faciliter la mise en pratique de cette refonte de notre métier, de ses pratiques. Retrouvons-nous avant chacune de ces échéances et construisons dès maintenant une mobilisation pour faire entendre un autre projet de collège, qui garantisse à tous les élèves un cadre commun d’apprentissage et l’acquisition de savoirs et de pratiques émancipateurs.

En grève jeudi 17/09,
manifestations à Brest et Quimper, 10h30 !


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois