Jeudi 26 mai, en grève, en manifestations et après on continue jusqu’au retrait du projet de loi travail !

mardi 24 mai 2016
par  sudeducation29

Alors qu’en 2006, le gouvernement de droite utilisait le 49-3 pour faire passer le loi contenant le CPE  , François Hollande s’insurgeait : « Le 49-3 est une brutalité, est un déni de démocratie, une manière de freiner ou d’empêcher le débat parlementaire. »

Sans aucune vergogne, le gouvernement Valls du Président Hollande a également décidé d’utiliser ce funeste article pour faire passer le projet de loi El Khomry en force, brutalement, au mépris de la démocratie et du débat parlementaire. Quel aveu de faiblesse !

 Blocage de l’économie

L’acharnement du gouvernement à faire passer cette loi profondément anti-sociale pousse les salarié-e-s, engagé-e-s depuis deux mois dans des grèves et des manifestations, à passer à des modes d’actions plus radicaux. Depuis la semaine dernière, des ports (Le Havre, Saint-Nazaire), des dépôts pétroliers, des raffineries (les installations sont arrêtées ou en passe de s’arrêter à Donges, près de Saint-Nazaire, à Grandpuits, à Feyzin, à Marseille ou sur la raffinerie de Normandie) sont bloqués par des salarié-e-s de ces raffineries, soutenus par les dockers. Les salarié-e-s des transports routiers sont également mobilisé-e-s et apportent leur soutien à ces blocages.

 Rejoindre la grève reconductible pour obtenir le retrait du projet de loi travail

Nous, personnels de l’Éducation Nationale, nous nous devons de soutenir cette lutte contre la loi El Khomry pour ce quelle est et par solidarité pour l’ensemble des salarié-e-s, actuel-le-s ou futur-e-s que sont nos élèves. Mais aussi parce que si elle passe, la casse du statut des fonctionnaires, depuis longtemps dans les tuyaux, ne tardera plus. À nous de nous mobiliser pour participer à l’écriture de ce nouveau chapitre de l’histoire du mouvement social.

Sud   éducation 29 et Solidaires 29 appellent avec l’intersyndicale CGT, FO, FSU tous les personnels de l’Éducation Nationale à se mettre en grève jeudi 26 mai, à participer massivement aux manifestations prévues à Brest, Quimper, Morlaix, Carhaix à 11h et Quimperlé à 10h30 et à se réunir en assemblées générales pour discuter localement des modes de reconduction de cette grève.

C’est avec les salarié-e-s de tous les secteurs, avec les lycéen-e-s, les étudiant-e-s, les précaires, les chômeurs et les chômeuses que nous nous devons de bloquer, par tous les moyens possibles, ce système qu’incarne la loi Travail.


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois