Face au « président des riches », Construisons un front unitaire

mardi 7 novembre 2017

Journal d’octobre 2017

Le 12 septembre puis le 21, les salarié-e-s ont exprimé avec force leur refus de laisser 70 ans de conquêtes sociales disparaître. Le 10 octobre dernier, nous étions massivement en grève pour défendre le service public et nos conditions de travail. Le gouvernement applique le projet de société du Medef, une société de concurrence exacerbée et de dumping social.

Régression à tous les étages

La fonction publique est attaquée frontalement : suppression de 120 000 postes de fonctionnaires, suppression du jour de carence, impact de la hausse de la CSG, gel du point d’indice donc baisse du pouvoir d’achat.
La loi Travail version 2 précarise l’emploi, facilite les licenciements et bouleverse les relations et les normes sociales. La dérégulation du droit du travail pour tou-te-s les salarié-es aura pour effet une fragilisation du contrat de travail et une amplification du nombre des travailleurs/ses pauvres, notamment dans la jeunesse. C’est aussi une régression importante pour les femmes.

Des destructions massives annoncées

Les ordonnances ne sont que la première pierre d’un vaste chantier de destructions massives annoncées : retraites, sécurité sociale, logements, aides sociales et assurance chômage mais aussi dégradation et privatisation des services publics, dans un contexte de remise en cause des libertés publiques.
Face à ces attaques, nous devons donc très rapidement tenter de faire converger les luttes aujourd’hui éparses, afin de créer les bases d’un mouvement interprofessionnel.

Pour un front des luttes unitaire

Nous pensons qu’il nous faut installer un « front unitaire » des forces syndicales, associatives et politiques, pour s’opposer à la politique anti sociale menée par la classe dominante. Nos histoires respectives, nos différences, nos divergences ne doivent pas être des obstacles pour nous réunir sur l’essentiel, comme nous avons su le faire par le passé, souvent de manière victorieuse, il en va de notre responsabilité collective.

Dans ce sens, Solidaires 29 a invité les acteurs du mouvement social du Finistère (syndicats, partis, associations, collectif) à une réunion lundi 16 octobre. Nous vous tiendrons bien sur informé-e-s des fruits de notre rencontre.


Agenda

 

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031