Pas de « tête de cordée » : tous en grève le 16 novembre

jeudi 9 novembre 2017
par  sudeducation29

Converger, additionner nos forces, faire mouvement, faire grève

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires avec les organisations étudiantes lycéennes UNEF, UNL et FIDL ont décidé d’appeler à une journée de manifestations et de grève le 16 novembre. Les attaques du gouvernement sont globales (budget de l’État et de la sécu, CSG, APL, sélection à l’université…) et les ordonnances (avec la remise en cause de ce qui relève de la loi au profit d’une négociation locale beaucoup plus aléatoire) touchera tous les secteurs y compris le public, et toutes les entreprises.

La réforme de la voie professionnelle : 3e étape après les lois Travail

La réforme de la voie professionnelle qui se prépare se fait sous tutelle du ministère du travail et cela ne peut que nous inquiéter. Développement des campus des métiers, attribution de l’intégralité de la taxe d’apprentissage aux sections en apprentissage et développement de celui‑ci… Pour SUD   éducation, qui revendique un lycée polytechnique, l’enseignement professionnel ne peut qu’être sous statut scolaire. La mixité des publics c’est forcément la remise en cause du statut des PLP et la porte ouverte vers l’annualisation du temps de travail.

Macron organise le plus grand plan social de la décennie

L’annonce durant l’été par le gouvernement de la suppression des contrats aidés s’apparente à un gigantesque plan social : 260 000 emplois sont supprimés sur 2017-2018. L’éducation nationale y a largement recours : emplois de vie scolaires, accompagnement d’élèves en situation de handicap, aide aux directions d’écoles ou encore aide administrative dans les EPLE  . SUD   éducation a maintes fois condamné ces contrats précaires et revendique la titularisation de ces collègues victimes d’un plan de licenciement qui ne dit pas son nom. De plus, recruté-e-s sur des emplois pérennes, leur départ va directement se ressentir au quotidien dans les établissements. Retrait des ordonnances La bataille des ordonnances n’est pas terminée, nous exigeons la non-ratification de l’assemblée, nous refusons les décrets, nous travaillons à les bloquer dans les branches, dans les entreprises et les services. Le gouvernement applique la politique des riches, de « la tête de cordée » comme si ceux et celles qui travaillent avaient vocation à être en permanence à la traîne ou dans le caniveau...

Le combat est difficile mais les mécontentements s’ accumulent et nos forces aussi ! Nous organisons avec toutes les forces disponibles un front large contre la politique des riches.


Agenda

 

2017

>>

 

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123