Latcho drom

mardi 27 octobre 2009

Après deux mois passés dans la région brestoise, les Roms sont repartis de Brest hier au soir sur les routes d’Europe. Avec leur deux bagnoles en fin de vie pour 14 d’entres eux, avec la somptueuse « prime au retour » étatique de 300 euros pour les 8 autres.

Victimes de discrimination à l’embauche en Roumanie, et donc sinistrés économiques, ils ont trouvé à Brest le pont de la Villeneuve pour les accueillir de trop longues semaines, puis les toiles de tentes route de Lanninguer, avant de bénéficier enfin de quelques jours de quiétude dans un logement en dur à Loperhet.

Empêchés d’accéder à l’éducation dans leur pays, ils se sont heurté ici à un sous préfet au dessus de la loi qui a fait obstacle à la scolarisation de leurs enfants à l’école de la République. Et au maire de Loperhet qui n’a pas pris son courage politique à deux mains.

Régulièrement terrorisés par la police dans leur pays, ils ont été apeurés par les menaces du sous préfet, disant qu’ils seraient de toute façon arrêtés le jour de l’expiration de leur OQTF (Obligation à Quitter le Territoire Français) et ce quelques soient les recours engagés devant le tribunal. Et qu’ils seraient tous, adultes comme enfants, jeunes comme vieux, incarcérés sur le champ en centre de rétention. Préférant devancer cette humiliation supplémentaire, ils ont choisis eux même le moment de leur « expulsion ».

Pourchassés depuis des siècles, persécutés, victimes de racisme et de discrimination, ils ont repris leurs pérégrinations sur les routes d’Europe à la recherche d’une terre d’asile. Ce n’est pas au pays des droits de l’Homme qu’ils l’auront trouvée !

A mes amis d’une lutte écourtée, Latcho drom (bonne route)

Olivier Cuzon


Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois