SUD éducation appelle à la grève le 24 janvier

vendredi 18 janvier 2019
par  sudeducation29

La rentrée 2019 verra se mettre en place la réforme lycée et du baccalauréat concoctée par le Ministre Blanquer.

Réforme : « Changement de caractère profond, radical apporté à quelque chose, en particulier à une institution, et visant à améliorer son fonctionnement », d’après le dictionnaire Larousse en ligne

Améliorer son fonctionnement… Selon M. Blanquer, voilà en quoi cela consiste :

Améliorer le fonctionnement du collège et du lycée... grâce à 2600 suppressions de postes d’enseignants dans le 2nd degré.

Améliorer les conditions de travail des enseignants et d’étude des élèves… en projetant de donner aux chefs d’établissement la possibilité d’imposer jusqu’à 2 heures supplémentaires aux enseignants, au lieu d’une actuellement.

Amélioration… par l’augmentation du nombre d’élèves par classe : un des objectifs clairs de la réforme est en effet le remplissage des groupes-classes via l’existence d’un tronc commun.

Amélioration… par la ségrégation sociale et scolaire, conséquence de la complémentarité public/privé : des spécialités n’ont été attribuées qu’à l’établissement privé de leur bassin.

Amélioration... par la concurrence entre les disciplines, concurrence entre les lycées, concurrence entre les personnels, concurrence entre les élèves. Pour bien figurer dans le système d’orientation post-bac Parcoursup, c’est à une généralisation du principe de concurrence qu’aboutit la réforme. À mettre bien sûr en regard avec l’évaluation annoncée des établissements.

Amélioration… avec la précipitation avec laquelle des nouveaux enseignements sont créés, de nouveaux programmes sont présentés. Et pour que cela passe, la mise en place dans l’urgence de formations, dont certaines seront pour partie effectuées pendant les vacances scolaires ! Et le fait que ces journées soient rémunérées ne suffit pas à faire passer la pilule.

Amélioration enfin ... avec le passage à 40 % de contrôle continu aux épreuves du bac, qui entraînera des inégalités territoriales catastrophiques en termes d’orientation post-bac.

SUD   éducation 29 revendique

  1. l’abrogation de cette réforme réactionnaire du lycée et du bac
  2. le maintien du cadre nationale du baccalauréat, premier diplôme universitaire
  3. une réduction des effectifs par classe avec un maximum de 25 élèves par classe

Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois