En grève le 24 novembre

mercredi 4 novembre 2009

  Sommaire  

 Les articles

Cependant allons-nous laisser faire ce gouvernement sans réagir ou montrer notre opposition ? Depuis le début de l’année la casse du service public ne cesse de s’accélérer :

  • Suppression programmée de plus de 16.000 postes dans l’Education nationale qui s’ajoutent aux 30.000 déjà supprimés ces deux dernières années !
  • Vote de la loi Carle favorisant la scolarité des élèves dans l’enseignement privé et son financement.
  • Dérive de notre système éducatif par une gestion purement comptable aidé d’indicateurs, conséquence de la LOLF  .
  • Réforme du lycée.
  • Débat sur l’identité nationale au sein des établissements.
  • Chasse aux sans-papiers dans les écoles et en dehors.
  • Installation d’une société à deux vitesses : les riches au dessus des lois et le reste de la population soumise à des lois sécuritaires et injustes socialement…

L’école asphyxiée ! En danger de mort…

L’école pour laquelle nous nous battons est une école basée sur l’émancipation de l’individu au sein du collectif, une école qui ne se plie pas aux logiques libérales, une école ouverte à tous, laïque et gratuite. Tout le contraire de l’école que nous propose la droite au pouvoir.

De même, la société à laquelle nous oeuvrons est une société juste, où les services publics permettent à chacun de vivre et de s’émanciper, où le profit n’est pas légion, où l’intérêt collectif est la priorité et où le respect de notre environnement est un passage obligé… Dans ces conditions et comme nous tenons à l’unité syndicale et à la lutte collective, Sud   éducation 29 appelle les collègues du département à participer massivement à la journée de grève du mardi 24 novembre prochain.

Profitons de cette journée pour échanger, discuter, proposer des projets d’actions…. et préparer la riposte. Il faut utiliser ces moments d’échanges pour débattre et s’organiser.

Avis d’alerte rouge ! Les prévisions de budget 2010 laissent présager un état d’asphyxie pour l’Éducation Nationale. Le gouvernement poursuit sa politique de casse généralisée des services publics en démolissant l’éducation, la poste, le fret ferroviaire… SUD   éducation invite les personnels à ne pas rester spectateurs du « show politique » dont l’Ecole l’école est la victime, et à participer aux réunions des personnels lors de la grève du 24 novembre :

  • à Brest, à 9h Maison du Peuple
  • à Quimper, 9h aux Halles St François.

Agenda

<<

2019

>>

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930