Déclaration intersyndicale départementale suite au suicide de Mme Renon

mercredi 2 octobre 2019

Les organisations syndicales FSU (SNUipp, SNES, ...), Snudi-FO, SNFOLC, Sud   éducation, CGT Educ’action, Se-UNSA, CNT et Sgen-CFDT du Finistère présentent leurs condoléances àla famille de Christine Renon, directrice d’école àPantin (93) et qui s’est donné la mort la semaine dernière.
Son geste dans l’école Méhul àPantin, accompagné de lettres dans lesquelles elle déplore la dégradation de ses conditions de travail, témoigne d’une situation d’extrême souffrance au travail qui fait écho au mal être de l’ensemble de la profession. Cette marche forcée de réformes rejetées par la profession contraint de nombreux collègues àmettre en œuvre sous la pression hiérarchique des mesures qui heurtent leur professionnalité, voire qui bafouent leurs valeurs humaines et professionnelles. La perte de sens du métier, l’empilement des tâches et des procédures, les pressions hiérarchiques,...
Combien sommes-nous ànous retrouver peu ou prou dans ce qu’elle décrit ? Dans le 1er comme dans le 2nd degré, et quelque soit notre poste dans l’Éducation nationale, nous sommes toutes et tous, àdes degrés divers et dans nos missions respectives, concerné-es par la souffrance au travail et le risque d’épuisement professionnel.

L’institution est responsable. Il faut des réponses concrètes pour garantir la santé, l’intégrité morale et physique des personnels.

Ce geste dramatique nous touche profondément : tristesse et émotion, colère aussi ! Nous devons traduire cette colère en action. Nous construirons avec les collègues les perspectives de mobilisations sur le long terme afin que cela ne se reproduise plus jamais.

D’ores et déjà, nos organisations syndicales appellent àdes rassemblements jeudi 3 octobre, à17h àQuimper, devant la DSDEN (cité administrative), àBrest, devant l’antenne de la DSDEN (rue Yves Collet) et àMorlaix, devant l’antenne de la DSDEN (Rue de Poulfanc) !