AESH : l’état doit payer ses personnels

vendredi 4 octobre 2019

Vendredi dernier (le 27 septembre), à 17h, les directeurs dans le 1er degré, et les chefs d’établissement dans le 2nd degré, ont reçu des mails de la part de l’inspection leur demandant d’annoncer aux AESH de leur établissement qu’ils/elles ne recevront pas leur salaire du mois de septembre en temps et en heure.

Il n’est pas acceptable que l’administration se décharge sur les directeurs/trices, qui ne sont en rien les supérieurs hiérarchiques des AESH : ceux-ci sont déjà surchargés de travail, ils n’ont pas à assumer le rôle de porteurs de mauvaises nouvelles

Il n’est pas acceptable qu’un employeur se permette de ne pas payer ses salarié.e.s, plus encore quand il s’agit de précaires...

SUD   a décidé d’agir rapidement auprès de l’administration en lui demandant de prendre une mesure utile en pratiquant une avance pour que les collègues ne soient pas sans traitement. Les collègues peuvent aussi le faire individuellement.
Ceux- celles qui auraient des difficultés financières consécutives à ce manquement de l’administration (découvert, AGIO, prêt) sont invités à en faire état, pièces justificatives à l’appui, auprès de la DSDEN (courrier à l’attention de Madame la Directrice académique, 1 Bd   du Finistère CS 45033 - 29558 Quimper Cedex 9)

Rappelons que le non versement du traitement est une faute de la part de l’administration, car le traitement est dû à l’agent qui a accompli son service, voir l’article 20 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires.
Si l’administration ne fait rien, on peut engager une procédure en référé-mesure utile pour que le TA force l’administration à prendre la mesure utile.

Le syndicat est là pour vous aider, n’hésitez pas à nous contacter !


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
3012er degré du Finistère">3456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123