Le 8 février : Grève pour nos salaires et nos conditions de travail !

jeudi 25 janvier 2007

Chirac, Sarkozy, Villepin, De Robien organisent la régression sociale. Répondons par la grève unitaire !

Des services publics de l’énergie privatisés malgré les promesses de tous, des hôpitaux où la rentabilité fait loi, un système éducatif privé encore de plus 5 000 postes à la rentrée prochaine, une politique de transports irresponsable, la persistance et le développement de l’emploi précaire dans tous les secteurs de la fonction publique, une jeunesse sous surveillance policière, des salaires bloqués et plus de 5 millions de personnes privées d’emploi, des retraites confisquées mais qu’on nous présente déjà comme devant être revues à la baisse dès 2008. Voilà un premier bilan de ceux qui, au cours des cinq dernières années ont organisé la régression des libertés publiques, la traque quotidienne des sans-papiers et la répression policière contre celles et ceux qui ont tenté de contester l’ordre libéral en marche derrière Sarkozy et ses compagnons de fortune.

Après des actions dispersées dans différents secteurs au cours du dernier trimestre 2006 (Sncf, éducation, La Poste, Territoriaux, Impôts) cinq organisations syndicales (CGT, FO, FSU, UNSA et SOLIDAIRES) ont réussi à se mettre d’accord sur un appel minimal au niveau de la fonction publique pour dire non au blocage des salaires, non à la casse des services publics et des statuts, non à l’idéologie libérale du « travailler plus et gagner moins ».

Nous, Sud   éducation, sommes preneurs de cette grève afin qu’elle permette de faire connaître les revendications de toutes et tous, de les faire converger dans une journée de grève qui doit amplifier les mobilisations actuelles pour les poursuivre et non le simple témoignage de l’existence persistante des forces syndicales à la veille d’élections présidentielles.

Dans l’Education nationale, des grèves se développent dans plusieurs départements contre l’allongement du temps de travail voulu par Robien, contre les fermetures de postes encore plus importantes que prévues, contre les tentatives de mises en place de chefs d’établissement dans le premier degré, contre le retour de l’autoritarisme.

C’est dans ce sens que nous voulons aller, il s’agit bien de construire un véritable rapport de force sur les revendications des personnels pour l’école de l’égalité des droits, pour l’école publique, c’est la raison pour laquelle nous appelons tous les personnels à la grève jeudi 8 février. Pour porter ce mouvement au-delà, il faut dès aujourd’hui envisager les suites de cette grève.

Manifestations à 10 h 30

  • Brest, place de la Liberté
  • Quimper, place de la Résistance

journal février 2007

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois