Carte scolaire 2020 : on est loin du compte !

vendredi 10 avril 2020
par  sudeducation29

Après une échéance très largement repoussée pour cause d’élections municipales, la date du prochain CTSD   est enfin posée au 15 avril. Il sera suivi du CDEN   le 16 avril et le mouvement des professeurs des écoles dans le Finistère pourra enfin avoir lieu.

Cette carte scolaire (voir pièce jointe) devait entériner la fermeture de 20 postes dans le département mais le contexte sanitaire a poussé le ministre à faire l’annonce de la non fermeture de classes en milieu rural (communes de moins de 5000 habitants). Ainsi le Finistère perdra 2 postes en tout à la rentrée 2020.

Plusieurs fermetures prévues :

A Brest, dans les écoles Sanquer, Jacquard, Kerichen, Jean Macé et Quéliverzan. A Marie Curie à Châteaulin, au Tourous à Landerneau, à rue d’Arvor à Landivisiau, à Victor Hugo à Douarnenez, à Martin Luther King à Plourin-les-Morlaix et à au Petit Prince à Plouguerneau.

Des ouvertures aussi, heureusement :

A Brest,en filière monolingue, dans les écoles Guerin , Louise Michel et Vauban. En filière bilingue à Brest dans les écoles de Quéliverzan et Simone Veil, Guipavas à l’école Louis Pergaud, Loqueffret à l’école Raymond Rannou, Plourin-Les-Morlaix à l’école Martin Luther King et Plouguerneau à l’école du Petit Prince.

La disparition du dispositif « Plus de maître que de classe »

Cette carte voit le renforcement du dispositif de dédoublement de classes en REP avec l’élargissement aux classes de GS-CP-CE1. En contrepartie 3 postes « plus de maîtres que de classes » seront fermés. Ce dispositif était pourtant largement approuvé par les enseignants.

On note également l’utilisation d’un nouveau terme par l’administration, celui de « transfert » qui concerne les écoles bénéficiant de deux filières (monolingue et bilingue). Lors de ce « transfert » la filière monolingue est amputée d’un poste tandis que la filière bilingue en ouvre un (3 écoles concernées). Ce n’est absolument pas un transfert de poste mais bien une fermeture et une ouverture !

On constate la fermeture d’un poste UPE2A sur Brest alors que le nombre d’enfants allophones ne diminue pas et que leur prise en charge était déjà insuffisante.

Trois ouvertures de postes, plus précisément 6 postes à mi-temps, seront consacrées au dispositif PIAL (pôle d’inclusion d’accompagnement localisé).Il s’agit de la coordination des postes d’AESH, essentiellement des tâches administratives telles que les contrats, la mutualisation, les affectations par bassin. Ce sont donc des postes d’enseignement en moins et qui ne répondent pas suffisamment aux besoins des élèves en situation de handicap !

On note la volonté d’augmenter la qualité du service de remplacement dans le 1er degré en transformant des postes de TRS (personnels qui complètent les décharges de directions ou les temps partiels) en poste de brigades (19 postes de remplaçants en plus).

Si SUD   éducation ne peut que se réjouir de l’augmentation du nombre de remplaçants, il ne faut cependant pas que cela se fasse au détriment des demandes de temps partiels des personnels. Ce qui a déjà été utilisé, certaines années, comme variable d’ajustement par l’administration.


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois