Reprise du 11 mai : proposition de motion 1er degré

lundi 4 mai 2020

Soutenue par le SNUipp, SUD éducation, SNUDI-FO, CGT éduc’ation, et la CNT

Équipe enseignante de l’école...
à …..
Le ….

A l’attention de Madame la Directrice académique des services de l’Éducation nationale S/c Madame/Monsieur l’inspectrice/teur de la circonscription de…

Objet : incapacité de respecter intégralement le protocole sanitaire

Madame la Directrice,
Dans le cadre de la préparation de l’accueil des élèves à partir du 12 mai, nous avons pris connaissance du courrier envoyé par Monsieur le Recteur le 30 avril dans lequel il écrit que « la sécurité sanitaire est un préalable à la reprise » ce dont nous convenons bien sûr.
Pour cela, encore faudrait-il que l’assurance de cette sécurité puisse être garantie. En effet, le recteur annonce que maires et directeurs vont recevoir « un protocole de mise en œuvre ». La version de travail issue du ministère et dont nous avons connaissance fait 63 pages. Pas moins ! Qui peut croire que les collectivités et les enseignants seront en capacité de faire respecter ce protocole extrêmement lourd et cela même avec la meilleure volonté du monde. Cela nécessite déjà de nous laisser du temps pour étudier la mise en pratique de ce protocole. La rentrée des élèves ne peut donc avoir lieu le 12 mai.
Dans ce même courrier du 30 avril, Monsieur Le Recteur demande aux directeurs/trices « d’insister [auprès des parents] pour leur assurer que les conditions sanitaires mises en œuvre garantissent une sécurité sanitaire optimale » ! Évidemment, n’ayant aucune compétence médicale, il ne relève pas des compétences des directeurs de donner ces assurances aux parents d’élèves.
C’est pourquoi, même si notre volonté est de mener à bien notre mission d’enseignement, il nous semble indispensable de vous alerter sur le fait que les membres de l’équipe enseignante de l’école ………….. à ……………… ne peuvent donner aucune garantie concernant l’application stricte de ce protocole. Nous ne pourrons être tenu.e.s pour responsables d’une éventuelle contagion sur le site de notre établissement scolaire car nous n’avons ni les compétences professionnelles ni les moyens de pouvoir assurer dans le cadre de nos missions les conditions garantissant une sécurité sanitaire complète.
En attente de vos consignes au vu de ce constat, nous nous réservons la possibilité d’user de notre droit de retrait dans le cadre des articles 5-6 à 5-9 du décret n°82-453 du 28 mai 1982 relatif à l’hygiène et à la sécurité du travail qui en posent les principes réglementaires. _Veuillez croire, Madame la Directrice, en notre attachement au service public d’éducation.

Motion d’école - lettre à la DASEN
Motion d’école - lettre à la DASEN - version amendable

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois