La reprise à n’importe quelle condition, c’est non !

mardi 5 mai 2020
par  sudeducation29

Depuis le début du confinement, et dans la perspective d’une réouverture des établissements scolaires, Sud éducation 29 a argumenté sur les nécessaires mesures sanitaires pour permettre cette réouverture.

Nous avons notamment revendiqué certaines conditions indispensables, telles que « la mise en place de dépistages systématiques et réguliers des personnels et des élèves ; la mise à disposition du matériel de protection nécessaire pour les personnels et les élèves (masques, gels hydro-alcooliques) et la désinfection régulière des locaux ; ou encore l’octroi de moyens supplémentaires dès la réouverture des classes pour permettre une baisse des effectifs à même de garantir la distanciation spaciale dans les salles de classe. »

Le protocole sanitaire national diffusé ces jours-ci répond en grande partie à ces exigences, mais suscite une grande inquiétude et de multiples questions parmi les personnels :

La responsabilité des municipalités, mais aussi des personnels est engagée en cas de problème.

Quelle pédagogie dans nos classes, dans les conditions imposées par le protocole sanitaire ?

Or, que constatons-nous ? Nous sommes en train de mettre en place une “garderie sanitaire”, où tout enseignement se résumera à du travail individuel sur table, sans matériel, dénué de toute innovation pédagogique, et où l’essentiel des tâches des adultes consistera à discipliner les élèves dans une ambiance anxiogène. Nous nous inquiétons même d’une forme de maltraitance, notamment à l’égard des plus jeunes enfants, dès lors que nous serons sommés de ne pas les approcher. Est-ce notre projet pédagogique et éducatif ? Nous ne le pensons pas.

Quelle éducation citoyenne, dans les conditions imposées par le protocole sanitaire ?

Une ouverture généralisée en mai ou juin exigerait un tel contrôle qu’elle imposerait alors des contraintes incompatibles avec l’école émancipatrice que nous défendons. Est-ce notre projet social ? Nous ne le pensons pas.

SudEducation29 revendique

  • Nous ne sommes pas médecins, pas plus que Macron ou Blanquer. Nous étions demandeur que la reprise n’ait lieu qu’en septembre puisque c’était une préconisation du conseil scientifique médical !
  • Dans le cadre qui nous est imposé, nous demandons un report de la réouverture des écoles au 18 mai, afin d’étudier la faisabilité pratique des mesures imposées par le protocole, et de réaliser les aménagements nécessaires
  • Afin de ne pas engager la responsabilité des enseignants, si toutes les conditions sanitaires d’une réouverture de l’école ne sont pas réunies, l’école ne doit pas ré-ouvrir.

Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois