Prise de parole intersyndicale pour les rassemblements du Finistère du mercredi 21 octobre 2020

samedi 24 octobre 2020

Vendredi, nous avons appris avec effroi l’attentat dont a été victime Samuel Paty, un professeur d’histoire du collège de Conflans St Honorine.
La FSU, la CGT Educ’Action, SUD éducation, FO, leSGEN-CFDT, SE-UNSA, la CNT expriment leur soutien à sa famille, ses proches et les personnels du collège. Cet enseignant a été tué pour avoir exercé son métier.

En enseignement moral et civique, un cours destiné à échanger et débattre afin d’éveiller l’esprit critique des élèves : il a exposé dans ce contexte les caricatures de Mahomet, ainsi qu’il faisait depuis des années, dans lerespect des croyances des uns et des autres, et de la laïcité.

C’est toute la communauté éducative, personnels mais aussi familles et élèves, qui est profondément atteinte et endeuillée, et au-delà l’ensemble de la société. L’assassinat lâche et abject d’un enseignant porte aussi attaque à des principes fondamentaux de la république comme la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité.

Les dérapages islamophobes se sont multipliés depuis cet assassinat. Des personnalités médiatiques, des responsables politiques, des parlementaires, se croient autorisé-e-s à déverser leur haine. L’intersyndicale condamne toutes les généralisations, stigmatisations et tentatives de récupérations de ce drame, d’où qu’elles viennent.

Nous demandons que tout le soutien nécessaire soit apporté aux personnels et au service public d’éducation qui défendent tête haute leur mission. Il est du devoir de l’administration de protéger les personnels dans l’exercice de leurs fonctions. Force est de constater que bien souvent ce soutien vient à manquer à l’heure du #pasdevagues.

Nous sommes convaincus que combattre l’obscurantisme passe par une éducation émancipatrice,au-delà de l’apprentissage des simples savoirs fondamentaux. C’est pourtant la vision de ce gouvernement et des précédents, animés par de pures logiques budgétaires. Ces mêmes responsables politiques, actuels ou passés, étalent aujourd’hui leur posture humaniste pendant les hommages à notre défunt collègue. Nous n’accepterons pas leurs larmes de crocodiles alors qu’ils sont habituellement sourds au mal-être de notre profession.
Ne nous laissons pas abuser, l’éducation demande des moyens au service d’idéaux humanistes.

Nous ne lâcherons rien sur la nécessité d’apporter partout, pour tous, l’éducation, la raison,la réflexion et tout ce qui permet de construire l’autonomie de jugement.

PDF - 544.2 ko
Prise de parole intersyndicale pour les rassemblements du Finistère du mercredi 21 octobre 2020

Prise de parole de la LDH :

PDF - 31.6 ko
Prise de parole LDH - Décés Samuel Paty - 21/10/20

Agenda

<<

2020

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois