Fermeture d’écoles : encore des pertes de classes pour Brest ?

mercredi 5 mai 2010

Le conseil municipal a tranché : les écoles Levot, Valy hir et Madelaine Porquet fermeront leur portes à la rentrée prochaine.

Les arguments des parents n’auront pas eu raison de la logique comptable de la municipalité : dont acte !

Mais la demande des parents mardi soir était clairement d’obtenir un sursis de un an ! Un an pour pourvoir s’organiser au quotidien ! Un an pour préparer les enfants à une nouvelle classe, dans une nouvelle école ! Là dessus, les parents se sont vu opposer un silence assourdissant !

Et c’est le groupe UMP, du même parti que celui qui ferme des classes par milliers (dont les CLIS   de Brest/Langevin et de Plouzané) qui s’est montré à l’écoute des situations de détresse de certains parents.

Encore des pertes de postes pour Brest ?

Le risque est considérable aujourd’hui que l’Inspecteur d’académie profite de ces fermetures d’écoles pour ne pas redistribuer sur la ville les sept postes implantés dans écoles fermées. Les regroupements des enfants sur les écoles environnantes va permettre des économies d’échelle puisque les classes seront encore plus chargées. Alors que la ville de Brest qui perdait des postes à chaque carte scolaire, était relativement épargnée cette année, on peut craindre que ce ne soit une nouvelle opportunité pour l’IA   de supprimer des postes à la rentrée. Là encore, un moratoire aurait permis de s’attacher quelques garanties.

SUD   éducation appelle les citoyens attachés au service public à continuer d’exiger un moratoire sur les fermetures d’école. D’ors et déjà, nous serons de la plus grande vigilance sur le fait que les 7 postes supprimés suite aux fermetures soient bien redistribués sur la ville.


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345