Avenir lycéen : la sauce et le lapin

samedi 5 décembre 2020

« Beaucoup de sauce et peu de lapin », c’est ce que déclarait Blanquer le 22 novembre, à l’antenne d RTL. Une semaine plus tard, les révélations se sont succédées, et pour filer la métaphore culinaire, les carottes pourraient bien être cuites !

Lapin au champagne

2018 : en plein projet de réforme du bac, les syndicats lycéens sont vent debout contre ce projet inégalitaire. Alors que les blocages s’organisent localement et que la colère gronde, une association défend cette réforme. Celle-ci, Avenir Lycéen, se voit ensuite remettre 65000 euros d’argent public pour l’organisation d’un congrès fondateur qui n’aura jamais lieu. À la place, ces subventions ont été dilapidées en équipement informatique haut-de-gamme, en hôtels de luxe et en frais de bouche. Si le ministère de l’Éducation nationale a été alerté au sujet de cette gestion désastreuse, cela ne l’a pas empêché de verser 30000 euros de plus pour l’année 2020.

Suivez le lapin blanc ...

Si Blanquer n’a pas été regardant sur la gestion des finances d’Avenir Lycéen, c’est peut-être bien parce que cette organisation syndicale aurait été montée de toute pièces par son propre ministère ! L’objectif : affaiblir les autres syndicats pour faire passer en force la réforme du baccalauréat. De jour en jour, les révélations se succèdent dans Libération ou Médiapart. Loin des idéaux d’émancipation que porte l’école publique, cette instrumentalisation des jeunes et du syndicalisme est révélatrice du mépris pour la démocratie de notre gouvernement. Que toute la lumière soit faite sur cette affaire, et que devant la liste toujours plus longue de ses indignités, Blanquer ait enfin la bonne idée de détaler ... comme un lapin !


Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois