Nouvelles modalités du bac 2021 : la question du Grand Oral

samedi 26 décembre 2020

Le Grand Oral est une épreuve de prise de parole en public, s’appuyant sur les connaissances du candidat dans sa spécialité, pour créer une argumentation et montrer en quoi elles sont essentielles pour son projet de poursuite d’études, et même son projet professionnel.
Cette épreuve est censée entrer en vigueur dans le nouveau Bac général cette année 2021. Une fois n’est pas coutume, SUD éducation se fait le relai de la prose du syndicat de "nos" inspecteurs, le SIA.
Les IA IPR observent, analysent et proposent "Au sujet du Grand Oral, nous faisons aussi le constat, à l’occasion de nos inspections, d’une grande hétérogénéité de situations. Si quelques établissements ou quelques professeurs ont déjà engagé, avec les élèves, un travail, plus ou moins développé autour du Grand Oral, nous constatons lors de nos visites de classes que de très nombreux professeurs d’enseignements de spécialité tendent à remettre au mois de mars (pour « après les épreuves de spécialité ») le travail sur le Grand Oral. Nous constatons aussi que beaucoup d’enseignants ont par ailleurs encore une vision très approximative des attentes spécifiques de l’épreuve, voire de sa nature même. Nous observons que des formations au sujet du Grand Oral sont actuellement en cours, dans beaucoup d’académies, notamment sous forme de Webinaires, mais nous doutons du fait qu’il soit pertinent de former les professeurs en décembre pour une épreuve que leurs élèves sont censés passer en juin."

Un cadrage national largement insuffisant

"Plus largement, il nous semble que le cadrage national autour de cette épreuve est encore insuffisant et qu’il devrait être plus clairement précisé. En l’absence d’éclaircissements nationaux, nous observons le fait que, selon les disciplines ou les académies, les interprétations peuvent diverger au sujet des attendus de l’épreuve, non seulement en ce qui concerne le barémage de ses différentes parties mais concerne son esprit (s’agit-il, fondamentalement, d’une simple épreuve d’art oratoire, ou s’agit-il d’autre chose ?).
En vertu de ce constat, le SIA s’associe à la demande d’une année blanche pour le Grand Oral. Un report d’une année permettrait de préciser plus clairement les attendus de l’épreuve et, pour les professeurs, de s’approprier ses attendus et de les travailler avec leurs élèves dès le début de l’année prochaine (et non simplement entre mars et mai, sur des bases incertaines)."


Agenda

<<

2021

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois