Avant le vaccin anti-covid pour tou.te.s, quelques piqûres de rappel ...

lundi 15 février 2021

Journal février 2021

- [Actualité] : "Après une grève unitaire et massive, les enseignant.e.s obtiennent satisfaction pour une majorité de leurs revendications"
- [Instances] : Nouveaux programmes de maternelle : interview (à peine) imaginaire du ministre Blanquer pour SUD Education 29


Édito

Si le covid-19 continue d’accaparer notre attention, il n’en faut pas moins se souvenir que les autres projets délétères du gouvernement nous garantiront, si nous ne poursuivons pas nos luttes, un mauvais traitement de choc...

SNU, jeunesse au garde-à-vue

Présenté comme « un projet d’émancipation de la jeunesse », l’héritier du service militaire doit être généralisé et rendu obligatoire en 2024. Des enquêtes avaient déjà, lors des premiers « séjours de cohésion », exposé les exercices militaires et la propagande fascisante imposés aux volontaires. À l’heure où les jeunes se mobilisent massivement en faveur de causes progressistes et opposées au référentiel capitaliste, néo-libéral et sécuritaire de la Macronie, difficile de ne pas voir en le SNU un appareil à mater une jeunesse jugée trop rebelle.

Loi « sécurité globale »

Le contrôle social, sociétal, est un objectif assumé des gouvernements de droite. Les gouvernements Macron n’y font pas exception. Ciblage les activités militantes, politiques (articles 21 et 22), interdiction de filmer les violences policières (article 24), privatisation de missions de la police. Les enjeux de cette loi, majeurs, touchent au respect même de l’État de droit, qui suppose le contrôle effectif des pratiques des personnes dépositaires de l’autorité publique par les citoyens, le parlement, la justice et la presse.

Loi séparatisme

Si les députés des Républicains reprochent à l’exécutif de ne pas avoir écrit noir sur blanc que ce projet de loi a été pensé contre l’islamisme, les prises de parole de Darmanin laisse peu de place à une autre interprétation. De nombreuses voix s’élèvent ainsi pour dénoncer des mesures au mieux inefficaces, au pire discriminantes et contre productives vis-à-vis des croyant·e·s, des cultes et des associations. SUD Éducation réaffirme sa solidarité envers les musulman·e·s stigmatisé·e·s en raison de leur religion, et rappelle son engagement contre tous les fanatismes.

Réforme des retraites

L’épidémie de covid-19 semble avoir mis un coup d’arrêt à l’honteuse réforme des retraites, mais ne nous leurrons pas : ce projet néo-libéral est cher aux réactionnaires de tous horizons, et il y a fort à parier qu’il soit remis à l’ordre du jour, que ce soit avant ou dans le cadre des élections présidentielles. Les mobilisations exemplaires de l’année passée ont montré notre capacité à faire bloc. Restons uni·e·s et prêt·e·s à réaffirmer notre opposition à cette casse de notre système social.

Hôpital public

Les soignants de l’hôpital public ne font plus ni l’objet de la standing ovation des balcons le soir, ni les gros titres de la presse. Il n’est rien sorti de bien satisfaisant du Ségur de la santé si ce n’est une nouvelle opération de communication destinée à masquer la misère de l’hôpital et la détresse de ces agents.

Toutes ces mesures caractéristiques de la politique néo-libérale de nos gouvernant·e·s trouveront en nous des adversaires déterminé·e·s, et remonté·e·s par les mauvais traitements déjà administrés, comme la Loi de Programmation de la Recherche. Ensemble, uni·e·s, solidaires !


Agenda

<<

2021

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois