Comment faire pour que les profs d’allemand se sentent utiles...

vendredi 17 septembre 2010

La DEPP demande cette année à une sélection d’enseignants d’allemand de faire passer à une de leur classe de 3ème l’évaluation CEDRE 2010, soit un "bilan des activités langagières en langue vivante des élèves en fin de collège".

Les collègues d’allemand, déjà bien isolés dans leurs établissements (on en compte rarement deux dans un collège), se sont retrouvés seuls face à cette évaluation, sans avoir le droit d’échanger sur son contenu - le guide de passation indique clairement que l’ensemble des documents est confidentiel et ne doit pas être dupliqué.

Pourtant, un certain nombre de points posent problème. Il est demandé à l’enseignant de lire aux élèves une pleine page de conseils avant de commencer en leur précisant aussi qu’aucun résultat ne leur sera fourni !! On précise même que ce document "n’est pas un outil pédagogique destiné à un travail en classe" ! Les collègues concernés doivent pourtant y consacrer deux fois 55 minutes !

Trois questionnaires s’ajoutent aux activités portant sur l’acquisition d’une langue vivante : un pour le chef d’établissement, un pour l’enseignant et un pour les élèves.

Pour le collègue, des questions lui sont posées : grades, diplômes, ancienneté, formations continues... Mais pourquoi l’interroge-ton sur le temps consacré à la préparation des cours ? C’est sûr, en plus de leurs 18h de cours à assurer, comment vérifier si les profs travaillent bien assez ? Pourquoi lui demande-t-on également ce qu’il ferait s’il avait l’occasion de quitter l’enseignement, ce qu’il pense de son métier, s’il est "reconnu" et quelles relations entretient- il avec ses collègues (y compris sur le plan personnel) ?

Pour l’ élève : deux livrets à remplir, les consignes en Français, puis en Allemand (pour respecter le CECRL). Mais pourquoi une partie "opinion personnelle" ? Où on leur demande d’expliquer en une phrase la profession des parents, après avoir vérifié les langues parlées à la maison (façon détournée de vérifier leurs origines). On les questionne sur les conditions dans lesquelles ils apprennent l’Allemand, s’ils aiment ça, à quoi ça leur sert (sous entendu, l’allemand, est-ce vraiment utile ? Ne pourrait-on pas faire des économies en arrêtant de l’enseigner si les élèves pensent que ça ne sert à rien ?). Enfin, viennent des items pour juger les façons de faire de l’enseignant !

Petit florilège : le professeur s’efforce-t-il de faire s’exprimer tous les élèves ? (jamais, de temps en temps, la moitié du temps, presque tout le temps). Est-ce surtout le professeur qui mobilise la parole ? Le professeur souligne-t-il de façon positive les progrès des élèves ? Le professeur tient-il compte de l’avis des élèves pour choisir les activités ? Quels matériels ou ressources sont utilisés en cours ?

Tout un tableau en doublon du questionnaire prof, pour voir si on ment sûrement ?!


Agenda

<<

2021

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois