Affiches « C’est ça la laïcité » : Une campagne raciste et essentialisante

jeudi 2 septembre 2021
par  sudeducation29

Le ministère de l’Éducation nationale a déployé, à la fin du mois d’août, une « campagne nationale de promotion de la laïcité à l’école ». Sur celle-ci, des enfants aux noms et aux couleurs de peau diverses. Si ces images ont pu nous toucher, comme images d’Epinal d’une école cosmopolite, la déconstruction de cette première impression est nécessaire compte tenu des informations contenues dans ces affiches, et du but de cette campagne. Les élèves y sont représenté·e·s dans différentes activités, avec un message signifiant que c’est la laïcité qui leur permet de partager ces moments ensemble. Quelque chose ferait donc obstacle sans la laïcité, mais quoi ?

Les seules réponses possibles dans ces affiches sont la couleur de peau des enfants ou leurs noms d’origines diverses. La campagne s’appuie donc sur l’idée que ce sont les origines des enfants qui font obstacle au vivre ensemble, et que la laïcité remédie à ce soit-disant problème. Puisqu’il est ici question de laïcité et en l’absence de signes religieux, les affiches nous conduisent à déduire les religions des élèves de leurs seuls prénoms et couleurs de peau. Nous dénonçons cette campagne ministérielle car elle relève d’un mécanisme essentialisant et raciste.

Le choix des thèmes n’est pas non plus anodin, comme le soulignait sur Twitter Kaoutar Archi, sociologue : "La piscine le couple, l’humour, le sport, le ministère montre à quel point sa conception de la laïcité est hantée par les fantasmes sociaux qui collent à la peaux de certains membres de la population, moins citoyens égaux que fantôme musulmans dont il faut conjurer la présence."

SUD Éducation 29 dénonce cette campagne raciste qui ne dit rien sur la laïcité. Nous nous inquiétons toujours de la vision confuse de la laïcité, brandie ici comme un outil d’assimilation dans une logique néo-coloniale. Alors que 1000 formateur·rice·s devront assurer une « formation continue à la laïcité » auprès des professeur·e·s, il y a fort à parier pour que ces interventions soient du même acabit que cette campagne honteuse.

Enfin, SUD Éducation regrette que les forces politiques conservatrices consacrent l’argent public à la mise en œuvre de campagnes comme celle-ci, dont les personnes non-blanches et les musulmans seront victimes, plutôt qu’à l’avénement d’une école publique dotée des moyens de ses ambitions d’émancipation.


Lien vers la campagne d’affiches


Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois