Raffineries : texte intersydical d’appel au rassemblement de défense du droit de grève

mercredi 12 octobre 2022

La Première Ministre vient de demander aux préfets de réquisitionner l’ensemble des travailleurs d’Esso - Exxon mobil. Pour autant, celle-ci n’est pas nécessaire et est illégale.

Comme l’a rappelé l’OIT dans sa condamnation de la France en 2010, la réquisition ne doit concerner que les activités essentielles (véhicules sanitaires, de secours, de sécurité, etc.)

Pour nos syndicats, un gouvernement n’a pas à s’ériger en arbitre de la légitimité d’une grève, ni à se transformer en casseur de grève ! Rappelons, s’il le fallait, que les premier·es touché·es par la grève sont les salarié·es qui se privent de leurs salaires ! Et que c’est le patronat, en refusant d’augmenter les salaires, qui est responsable des désagréments sur le quotidien.

La colère sociale est plus que légitime alors que les actionnaires des groupes pétroliers se gavent de dividendes tandis que les travailleurs et travailleuses peinent à obtenir 5 ou 6 % d’augmentation de salaires alors que tout augmente.

La CGT, la FSU et Solidaires apportent leur soutien total aux grévistes menacé·es de réquisition dans les Bouches du Rhône, le Rhône et en Seine Maritime.
Nos organisations appellent à un rassemblement pour défendre le droit de grève vendredi 14 octobre à partir de midi, devant la sous-préfecture de Brest.


Agenda

Array

<<

2024

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois