CLAIR : une fausse bonne réponse aux difficultés scolaires

mardi 8 février 2011

En cours d’expérimentation dans une dizaine d’académies, le dispositif C.L.A.I.R. (« Collèges, Lycées, Ambition, Réussite ») est présenté comme une réponse institutionnelle aux difficultés scolaires rencontrées dans des établissements en zone d’éducation prioritaire. Situé au coeur de la pénurie de moyens imposée en haut lieu, ce dispositif est basé sur l’individualisation de la relation professionnelle, la hiérarchisation des structures pédagogiques (préfet des études), le recrutement sur profil par les directions, l’autonomie pédagogique et gestionnaire des établissements et leur mise en concurrence, ainsi que le rappel à l’ordre des familles par la mise en place de la « mallette des parents ». En contradiction flagrante avec les louables objectifs énoncés par le ministère, il ne peut avoir d’autre finalité que celle d’accélérer la casse des statuts, la précarisation du personnel et la dissolution du service public de l’Éducation Nationale dans un marché concurrentiel de la « performance pédagogique ». Son extension à d’autres établissements situés dans des secteurs proches de ces expérimentations est annoncée à la rentrée prochaine, et les autorités au pouvoir ne cachent pas leur intention d’en faire à terme le principe général d’organisation du système éducatif. Pour toutes ces raisons, SUD éducation 29 s’inscrit clairement en opposition à ce dispositif comme à l’ensemble des mesures régressives qu’il renferme et qui menacent lourdement l’avenir du personnel éducatif.

Témoignage d’un professeur d’un collège pilote du dispositif CLAIR

Qui je suis ?

J’enseigne comme prof de Mathématiques depuis 2002 dans le même collège, classé Z.E.P, puis Ambition Réussite, aujourd’hui C.L.A.I.R (depuis septembre 2010). (...)

Mon établissement

Nous sommes un des 11 établissements pilotes de Picardie. Le collège de 550 élèves et d’une cinquantaine de profs est construit dans un quartier populaire, les élèves viennent de familles très défavorisées. (...)

Les préfets des études : un nouveau statut

Parmi les 4 préfets des études que nous avons, 3 étaient déjà Référents Ambition Réussite, ou profs R.A.R (c’est le vivier de recrutement). Ils étaient volontaires pour continuer leur mission. Le statut a changé, mais les missions restent inchangées, il n’y a pour moi aucune justification à ce changement de statut. Par contre, ils ont un bénéfice financier (3H supplémentaires, c’est ce qu’ils ont choisi chez nous, ils auraient pu être déchargés de 3H de cours).

Les relations entre les collègues deviennent plus compliquées, il y a moins de solidarité. Certains préfets retournent leur veste et défendent dogmatiquement ce que dit la hiérarchie. D’autres sont en porte-à-faux avec leurs collègues. Ils font maintenant partie de la direction, ils assistent aux réunions de direction chaque semaine, qui s’en sert d’ailleurs pour prendre la température de la salle des profs ou pour éteindre l’incendie quand les tensions montent, avant que les choses ne s’aggravent. Elle les envoie au front, ils servent de tampon ou de relais.

Pour être un bon préfet des études selon moi, il faut avoir le bon profil : ne pas faire de vagues, se donner sans compter pour son établissement, ne pas être mal vu ! Il doit mettre en œuvre les décisions de la hiérarchie sans mettre de bâtons dans les roues, il vaut mieux être zélé.

Missions et avenir

Le collège a choisi de travailler sur les problèmes qui relèvent de la discipline. On a deux C.P.E, mais ils ont beaucoup de boulot. D’autres établissements ont choisi plutôt de s’intéresser à l’orientation des élèves, ça varie d’un établissement à l’autre.

Les profs du collège sont majoritairement contre ce dispositif. Quand on est en poste depuis quelques années, on ne sait pas si on va devoir signer la lettre de mission. Il n’était pas indispensable de mettre en place ces préfets, c’est l’arbre qui cache la forêt, on justifie une réforme, et le changement de recrutement des professeurs, donc le changement de leur statut, et ça c’est inquiétant ! Et il ne faut surtout pas oublier le volet sécuritaire du texte...


Agenda

<<

2021

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois