Septembre 2006
Suppression de postes, précarité, baisse des salaires :
ils liquident l’école publique

mardi 14 novembre 2006

Au mépris des promesses qu’il avait faites pour leur régularisation, Sarkozy et ses services préfectoraux se sont livrés pendant tout l’été à une traque des immigrés et de leurs enfants scolarisés. Dans le même temps, le Ministre de l’Education, Robien, organise une opération de prédiction des « futurs délinquants ». Il généralise le fichage des élèves et des familles avec la mise en place du fichier « Base-élève ». Il instaure dans les collèges la note de vie scolaire, prime à la docilité, à la soumission et au formatage des élèves. Il tente ainsi de faire jouer aux Conseillers d’éducation et aux profs principaux le rôle de collaborateurs de l’administration. Il supprime des milliers de postes dans l’Education nationale en réduisant et en précarisant toujours plus les personnels chargés de l’encadrement des élèves. Nous sommes sans illusion sur les grèves de 24h. Cependant faire grève le 28 septembre prochain doit être l’occasion de débattre en Assemblée générale des suites à donner au mouvement, de prendre contact avec les salariés et leurs organisations ainsi qu’avec la jeunesse lycéenne et étudiante.

2 pages septembre 2006

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois