Une négation des choix d’orientation et de notre mission de service public !

Réforme de la procédure d’admission en 1ère ST2S
vendredi 25 mars 2011

En pleine période des conseils de classe du second trimestre, le rectorat de Rennes vient d’informer la communauté éducative des nouvelles modalités d’admission en première ST2S (Sciences et techniques sanitaires et sociales). Le rectorat se refusant à ouvrir autant de classes de première que nécessaire pour intégrer les élèves de seconde, les admissions seront contingentées. Jusqu’à présent, les élèves étaient admis en classe supérieure au vu de leurs résultats par le conseil de classe.

Le retour des compétences

Désormais, puisqu’il y a un numerus clausus, il faudra en plus que les équipes pédagogiques classent les élèves, par le biais des moyennes obtenues (mais uniquement celles des 2 premiers trimestres, et que pour les disciplines scientifiques et littéraires. Quid de la LV2, de l’EPS et des enseignements exploratoires comme ST2S ou biotechnologie  ?) mais aussi sur les critères plus vagues de cinq « compétences  » auxquelles les enseignants attribueront des notes entre 5 et 20. Vu la concurrence entre les établissements publics et privés, on peut craindre une dérive de « à qui mettra les meilleures notes » sur des critères aussi vagues que « compétences relationnelles », « compétences à communiquer », « curiosité pour les faits de société  »... Le poids de ces notes de compétences sera deux fois plus important que l’ensemble des notes disciplinaires réunies.

Un manquement de l’Etat à la parole donnée

Les élèves et leur famille viennent donc d’apprendre, en cours d’année scolaire, que désormais, ils ne seront plus admis en première ST2S sur leurs résultats scolaires mais en fonction de leur rang de classement. L’admission devient un concours ! Et donc, des élèves admis par leur conseil de classe en première n’auront pas automatiquement une place ! Vers quelle filière, vers quelle structure vontils se retourner ? Cette réforme tombe en fin de 2ème trimestre : le rectorat bouleverse les règles en milieu d’année, c’est inacceptable pour les élèves et leur famille.

SUD éducation dénonce cette négation de la mission de service public de l’Ecole laïque qui se doit d’accueillir tous les élèves, dès lors que leur niveau est compatible avec leur choix d’orientation. Et l’administration doit pour cela donner aux établissements des moyens pour fonctionner !


OpenDocument Text - 132.9 ko
Tract admission en première ST2S

Agenda

<<

2022

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois