Contre les suppressions de postes !
Pour la défense du Service Public d’Education !
Mobilisons nous contre une carte scolaire catastrophique !

Nouvelles du SUD
mardi 29 mars 2011

Malheureusement nos craintes concernant la carte scolaire dans le 1er degré étaient plus que fondées…Ce lundi 28 mars les écoles concernées ont reçu un courrier de l’Inspecteur d’Académie :

[*Ce sont en tout 55 fermetures de postes pour 11,5 ouvertures, ce qui donne un solde négatif de 43,5 postes…*]

De plus 5 postes d’itinérants LVE et conseillers pédagogiques sont transformés en postes de remplaçants…L’Inspection Académique pallie donc les problèmes de remplacement en supprimant des moyens de formation et d’aide pour les collègues…

Les sénateurs approuvent les suppressions de postes dans l’éducation nationale... tant qu’elles n’affectent pas trop l’enseignement privé. Le 30 novembre, lors du vote du budget 2011 de l’éducation, les sénateurs ont adopté un amendement qui transfère 4 millions d’euros de l’école publique à l’enseignement privé sous contrat.

En mai dernier, le ministère avait diffusé aux recteurs une douzaine de pistes pour supprimer des postes de 2011 à 2013 […] parmi lesquelles notamment l’augmentation du nombre d’élèves par classe. Pour la première fois cette année, les recteurs d’académie vont recevoir une prime au mérite, en fonction de « la réalisation des »objectifs qui leur seront assignés, selon des textes publiés au Journal officiel.Au total, un recteur pourra avoir jusqu’à 22 000 euros de prime !

En ayant retardé la tenue de ce CTP   au lendemain du second tour de scrutin, l’Inspecteur d’Académie prive les électeurs de pouvoir juger des conséquences de la politique en cours, comme par exemple les effets concrets du dogme présidentiel du « non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite ».

Les conséquences de ces choix sont visibles dans l’ensemble des écoles du département : remplacements non ou mal assurés, scolarisation des 2 ans sacrifiée, seuils élevés et fermetures de classe ou refus d’ouverture dans le primaire, classes surchargées…en clair   diminution de la qualité de l’accueil des élèves dans l’enseignement public.

Parce qu’il n’y a aucune raison de se laisser faire, aucune raison de les laisser faire, le syndicat SUD   éducation appelle à la mobilisation de l’ensemble des écoles et appelle les personnels à la grève à l’occasion du Comité Technique Paritaire du 4 avril et au rassemblement à 14 heures devant l’Inspection Académique à QUIMPER.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois