SUD éducation 29 dénonce la pagaille dans les épreuves de langues

Communiqué de presse
jeudi 12 mai 2011

Depuis mercredi, les premières épreuves de la session du baccalauréat 2011 viennent de commencer. Et de bien mal commencer puisque c’est dans la confusion que les élèves ont été appelé à passer leur épreuve de langue facultative LV3 : italien, latin, grec, russe... Alors que d’ordinaire ces épreuves se déroulaient vers le 10 juin, elles ont été avancées du 11 au 13 mai. Mais les enseignants examinateurs n’ont été convoqués qu’au dernier moment, pendant les vacances pour les plus chanceux, en début de semaine pour les autres. D’où l’absence de nombre d’entre eux qui n’ont pu être libéré à temps par leur établissement. Ce qui provoque embouteillages, temps d’attente inacceptable et tensions devant les salles pour des épreuves relevant d’un examen d’importance pour les élèves.

SUD éducation dénonce ces conditions d’examens faites aux élèves et s’interroge : y a -t-il une volonté de nuire à l’image de ces langues dont l’enseignement est chaque année menacé parce que les effectifs ne seraient pas suffisant ? ou c’est une tentative de décrédibiliser un examen, le baccalauréat, que d’aucuns voudraient voir passer en contrôle continu pour des raisons comptables ? Cette pagaille ne sert ni les candidats, ni les enseignants : les uns et les autres ont beaucoup investi dans leur examen ou dans leur discipline. Ils sont en droit d’attendre de l’Education nationale des conditions de passage digne du prestige du baccalauréat, pas celles d’un sabotage !


Agenda

<<

2023

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois