Ils veulent nous éliminer ? Défendons les libertés syndicales

Elections des représentants des personnels d’octobre 2011
vendredi 16 septembre 2011

Du 13 au 20 octobre 2011 auront lieu dans l’Education nationale des élections professionnelles qui peuvent profondément modifier le paysage syndical et remettre en cause l’exercice même des droits syndicaux. Dans le cadre de la "rénovation du dialogue social dans la fonction publique"(sic), les modalités des élections et d’attribution des moyens alloués aux organisations syndicales (volumes de décharges et d’autorisations spéciales d’absences, heures d’information syndicale par exemple) changent radicalement.

Jusqu’ici, tous les 3 ans avaient lieu, pour chaque corps (certifiés, PE, agrégés…), des élections aux commissions administratives paritaires (CAP), nationales et locales (départementale ou académique). Les moyens que le ministère allouait aux syndicats étaient proportionnels aux résultats obtenus lors de ces élections. SUD éducation disposait ainsi de moyens, modestes mais suffisants, pour fonctionner.

4 scrutins, 4 votes, faudra pas se mélanger les pinceaux !

En octobre 2011, 4 élections auront lieu, par voie électronique : les élections aux CAP (local et ministériel) plus une élection à un comité technique académique (CTA) et une élection à un CT ministériel (CTM, composé de 15 élus). Mais seules les organisations reconnues représentatives obtiendront des moyens. La représentativité reposera sur un seul critère : il faudra avoir un élu au CTM. Auparavent, des voix suffisaient pour avoir des moyens de fonctionner, désormais il faut un élu national : vu le peu de sièges à pourvoir, cela revient à éliminer les "petits". Nous présenter aux élections et avoir des élu-e-s est un des moyens de poursuivre les luttes de terrain et de défendre les personnels. Ces nouvelles procédures ont pour objectif évident de faire taire des organisations "dérangeantes" comme la nôtre, avec laquelle le ministère ne peut pas faire semblant de "négocier". Bien entendu, nous ne nous laisserons pas faire* et comptons sur toutes et tous pour voter et faire voter en octobre pour les listes SUD éducation**.

Il nous faut impérativement gagner un siège au Comité Technique Ministériel : pour cela, chaque voix comptera.

Ouvrons-la avec SUD éducation, dans la lutte et dans les urnes !

* : SUD éducation est déjà à l’origine de la campagne "Qui veut la peau des libertés syndicales ?"

** : Pour toute info sur ces élections : http://www.sudeducation.org/-Elections-professionnelles- 2011-.html


Agenda

<<

2022

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois