Maternelle : Evaluation honteuse en grande section

vendredi 11 novembre 2011

Il y a un mois, le Ministère annoncait la mise en place d’évaluations en grande section de maternelle dès novembre. Suite au tollé provoqué par cette annonce, le ministère les a finalement rendues “non obligatoires”, ce qui ne remet en cause le caractère honteux de ces évaluations.

Tri des élèves en 3 catégories

Elles reposeront sur un tri médico- social des enfants, « placés » au regard de leur « dangerosité » dans trois catégories : « R.A.S », « Risque », « Haut-risque ».

Les décisions ministérielles, présentées comme un ensemble de mesures techniques pour améliorer l’efficacité du système éducatif, nous choquent : à cinq ans, on a encore le droit de se tromper ; tout éducateur sait que l’erreur est formatrice et qu’elle a sa place dans le processus d’apprentissage…

Nous savons aussi que ce système d’évaluation n’est pas une aide pour les élèves. Le but est de ficher, de classer les écoles et de trier les enfants. Cette annonce intervient alors que continue le démantèlement des dispositifs d’aide aux enfants en difficulté (suppression de milliers de postes de RASED), et sur fond de démembrement de la médecine scolaire.

SUD   éducation demande l’abandon immédiat de ce nouveau dispositif, et appelle les équipes et les enseignant-e-s de maternelle à s’organiser dès maintenant pour refuser ces nouvelles évaluations ; boycott, grève ...

Pour l’école, nous revendiquons des moyens

Le rétablissement de tous les postes de RASED supprimés ; la mise en place d’une médecine scolaire à la hauteur des besoins, la réduction des effectifs par classe, l’arrêt immédiat de la privatisation larvée de l’école maternelle par le biais des jardins d’éveil et la création de postes en maternelle.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois