Profs au bord de la crise de nerfs

lundi 12 décembre 2011

L’enseignement est un métier éprouvant qui exige contrôle des émotions et maîtrise de soi. Apprendre à gérer son stress pour faire bonne figure, voilà un des nombreux labeurs du professeur. Faisons un petit tour d’horizon d’une profession en crise, victime des dysfonctionnements de l’Institution.

La réalité du terrain : c’est marche ou grève

Les facteurs de stress sont nombreux et entraînent souffrance et détresse. Le malaise est bien réel et palpable en salle des profs et en salle des maîtres. Montrés du doigt par les médias, mal considérés, les enseignants souffrent de la critique et du jugement au quotidien et ont à faire face à maintes difficultés : les conditions de travail de plus en plus difficiles dégradent leur santé. Ce n’est pas une mince affaire de tenir une classe, voire plusieurs, d’établir son autorité et de gérer les conflits avec des élèves parfois difficiles. Les problèmes relationnels avec les collègues, le manque de communication et de soutien de la hiérarchie rendent vulnérable. L’effet cumulatif des missions mal définies entache l’image de soi et la confiance en ses capacités. Isolement pesant, solitude de la fonction... Comment ne pas craquer quand on est sous pression permanente, quand le travail envahit la vie familiale et que l’on rumine ses soucis parfois de façon obsessionnelle ?

La vie rêvée des profs : le bonheur est dans le cours

La solidarité, l’échange, le partage, la croyance en des valeurs communes, peuvent aider à vivre plus heureux : autant de valeurs à réaffirmer qui permettraient de mieux se sentir et de se réconcilier avec le métier. Parce que trouver la bonne distance, prendre des précautions pour se protéger, changer son regard sur le métier, ce sont des solutions pour survivre en salle des profs et remonter un moral bien entamé !

Une enquête de terrain.

L’administration de l’Education nationale étant dans la négation de ce phénomène, SUD   éducation prépare un questionnaire, en collaboration avec le département de sociologie de l’Université de Bretagne Occidentale sur la souffrance au travail. Il permettra de proposer des pistes d’actions de prévention pour sortir du malaise de la profession : c’est un vaste chantier.

Ce questionnaire sera diffusé en janvier dans les écoles et les établissements du Finistère, nous comptons sur votre participation.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois