Personnels du 1er et du 2nd degré, tous en grève lundi 23 janvier

vendredi 20 janvier 2012

Rendez vous à 9h à l’Inspection académique (à 8h30 pour les plus courageux),
puis 14h devant la prefecture à Quimper

1) Appel intersyndical (SNUIPP 29, SNUDI-FO 29, SGEN-CFDT 29, SUD  -Education 29, CGT Educ’action 29, SE-UNSA 29) pour la grève du 23 janvier

« TOUS EN GRÈVE LE LUNDI 23 JANVIER »

[(Les organisations syndicales représentant les personnels de l’Education Nationale, SNUIPP 29, SNUDI-FO 29, SGEN-CFDT 29, SUD  -Education 29, CGT Educ’action 29, SE-UNSA 29, se sont réunies le jeudi 12 Janvier 2012.)]

Face à l’attaque globale contre l’Education Nationale que constitue la politique annoncée dans les vœux du Président de la République et les annonces catastrophiques faites par le Ministre pour la rentrée 2012, elles réitèrent leur opposition unanime.

Elles demandent l’annulation des 14 000 suppressions de postes, conséquences du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux qui partent en retraite.

Elles exigent au contraire des postes supplémentaires pour réaliser toutes les ouvertures, sans « déshabiller Paul pour habiller Jacques », notamment en supprimant massivement les postes de RASED et en s’attaquant à la scolarisation des deux ans.

Pour cela, elles proposent d’organiser une riposte à la hauteur des attaques.

Déjà certains syndicats préparent un appel à une grève nationale pour le 31 Janvier.

Sur l’Académie, ce sont 179 postes qui disparaissent dans le 1er degré, 50 dans le 2nd et 10 postes administratifs pour la gestion des personnels, sans compter les intervenants spécifiques « langues… » qui n’auraient plus de vacations.

Sur le Finistère, cela se traduit déjà par 54 postes en moins dans le 1er degré, dont 18 postes de RASED.

Les syndicats, réunis le 12, ont donc décidé d’appeler à la grève le 23 Janvier, jour où est convoqué le « nouveau » CTSD   et le CDEN  , avec rassemblement massif devant l’IA  , à 9H, pour soutenir les représentants des personnels et manifester contre la carte scolaire.

Elles prennent l’engagement de refuser ces suppressions de postes et donc de voter contre la carte scolaire proposée par l’IA   , après avoir demandé que les délégations, qui n’auront pu être reçues avant, le soient, et avoir défendu tous les dossiers.

Elles décident, en conséquence de ne pas siéger au CDEN  , qui se tient l’après midi, et d’en avertir tous les partenaires (parents, DDEN, élus…) pour continuer le Rassemblement devant la Préfecture dès 14H pour signifier notre refus de ces suppressions de postes au représentant du gouvernement. Les représentants SNES-FSU, SNEP-FSU et SNUEP-FSU s’associent au vote unanime contre la carte scolaire et au boycott du CDEN  .

TOUS EN GREVE le 23 Janvier, RASSEMBLEMENT 9h à l’IA  , 14h PREFECTURE

2) Victime d’une fermeture injuste, ou d’une non ouverture pourtant justifiée, que faire ??

En cette période de la carte scolaire, les collègues se retrouvent seuls et démunis face à des décisions à prendre dans l’urgence :

  • maintenir une classe à tout prix
  • éviter une fermeture décidée par l’administration.
  • demander une ouverture au vu d’une affluence d’inscriptions.

Alors que l’on sait bien que l’ouverture d’une classe dans une école accompagne la fermeture d’une classe dans une autre école (cette situation perdurera tant que l’administration travaillera à budget constant), l’idée est donc de préparer la mobilisation de manière collective afin que les écoles soient solidaires les unes des autres.

Le constat nous amène à observer que les écoles mobilisées ( prise de position des parents et des élus, mobilisation des enseignants…) obtiennent plus souvent gain de cause. Il faut utiliser ces énergies locales afin de construire une mobilisation qui aille dans l’intérêt de toutes les écoles du département et donc dans l’intérêt du service public.

Que faire dans un cas de fermeture de classe ?

  • L’équipe enseignante contacte les syndicats qui pourront les soutenir dans leur démarche et les mettre en relation avec d’autres écoles dans la même situation.
  • L’équipe enseignante alerte les parents de la situation par courrier ou dans le cadre d’une réunion d’information et pousse à une mobilisation des parents. L’idée est de proposer une liste d’actions envisageables pouvant être portées par les parents :
    • constitution d’un dossier explicatif ( conséquences directes en cas de fermeture sur le fonctionnement de l’école, effectifs, perspectives sur les années futures, projet d’urbanisme lié au quartier ou au village, particularités locales liées à la géographie et au public spécifique accueilli au niveau de l’école en question…)
    • rencontre des élus locaux pour obtenir leur soutien dans la défense de l’école.
    • lettre, commune entre parents – enseignants – élus, et demande de rencontre avec et l’Inspecteur de circonscription et l’Inspecteur d’Académie afin de défendre le dossier concernant l’école.
    • prise de contacts avec les écoles alentours afin de d’organiser une démarche collective s’appuyant sur les démarches spécifiques de chaque école.
  • Dans le cas où les initiatives précédentes n’aboutiraient pas, les réunions d’informations organisées par l’équipe enseignante doivent amener à d’autres formes d’actions :
    • occupation des locaux par les parents d’élèves.
    • sollicitation de la presse.
    • diffusion d’un tract à l’adresse des habitants du quartier ou de la commune.
    • rassemblements.

Que faire dans un cas de demande d’ouverture de classe ?

Les démarches présentées ci-dessus restent bien sûr valables.

Cependant il nous paraît important que l’action menée par l’école en question tienne compte des écoles environnantes et des difficultés qu’elles rencontrent elles aussi.

Et bien sur, tou-te-s en grève le 23 janvier, jour du CTSD  

C’est en s’y prenant avant le CTSD   qu’on pourra éviter l’isolement d’une école et de son équipe enseignante face à ce type de situation.

La mobilisation doit s’inscrire dans un cadre collectif et porte les revendications de tous. Il faut ABSOLUMENT que les écoles évitent de se mettre en concurrence les unes par rapport aux autres, cela fait le jeu de l’administration.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois