Déclaration préalable CAPD 7 février 2012

vendredi 10 février 2012

Non au démantèlement du service public d’éducation !

En préalable à cette CAPD  , nous tenons tout d’abord à réaffirmer que cette instance est la seule réglementée, la seule qui donne lieu à un compte-rendu, et que la tendance actuelle de la faire précéder d’un groupe de travail nous fait craindre de la voir vider de son sens.
Cette multiplication des groupes de travail va à l’encontre des idées que nous défendons à Sud   éducation 29, et nous ne tomberons pas dans le piège de la co-gestion.

Afin de bénéficier des mêmes informations que l’ensemble des autres organisations syndicales, nous avons fait le choix pour l’instant d’y être présents dans l’attente de voir renaître des CAPD   en leur lieu et place, mais notre vigilance n’en reste pas moins en alerte.

Les remarques qui suivent respectent pour plus de clarté l’ordre du jour. Nous tenons donc à rappeler nos positions et nos inquiétudes face aux points suivants :

  • Concernant les directeurs(trices) d’école, nous sommes inquiets des dérives liées à la fonction qui leur incombe. Leur charge de travail croit de façon exponentielle et les demandes de plus en plus pressantes de l’administration les mettent souvent dans un rôle qui s’apparente à celui d’un chef d’établissement, rôle qu’ils ne sont pas censées tenir au sein des écoles.
  • Les règles départementales du mouvement ont été l’objet d’un groupe de travail le 26 janvier dernier, et nous réitérerons les remarques faites au cours de celui-ci lorsque les points seront soulevés. En particulier, nous demandons que, si certaines situations particulières peuvent être étudiées eu égard à un dossier médical ou un changement dans la situation familiale, cette possibilité figure explicitement dans les règles afin que chacun puisse , en toute connaissance de cause, faire la demande d’un aménagement.
  • A propos du point de la formation ASH, nous poserons juste la question suivante : peut-on encore parler de formation ?

Enfin, et ce point n’est pas le moindre, nous dénonçons avec toujours autant de véhémence la politique de démantèlement de l’éducation nationale actuellement mise en œuvre, et regrettons que la seule logique comptable réduit tout ce qui permettrait la réelle prise en compte des difficultés des enfants, à commencer par des effectifs raisonnables et le maintien de tous les postes de RASED.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois