Octobre 2006
Elections CTP en Bretagne le 19 octobre
Boycotter le 1er tour
pour voter Solidaires au second

mardi 14 novembre 2006

Le 19 Octobre prochain auront lieu des élections paritaires chez les personnels TOS des Lycées de Bretagne. Solidaires avec SUD   Education et SUD   Collectivités Territoriales avait déposé sa liste à la CTP   des personnels ouvriers (ex OP et OEA).

Le président de la région J. Y. Le Drian a pris la lourde responsabilité d’invalider notre liste en vertu de la loi Perben qu’il avait dénoncé en son temps comme une loi injuste (voir page centrale).

La loi Perben de 1996 permet en effet à l’administration de refuser les listes de certains syndicats qui ne seraient pas assez représentatifs, entendez qui ne seraient pas membres d’une confédération ou d’une organisation majoritaire dans son champ professionnel. Les syndicats SUD  , qui existent dans le paysage syndical depuis plusieurs années, sont largement implantés, que ce soit dans le champ de l’Education nationale comme dans celui des collectivités territoriales.

Notre Union syndicale a déposé au mois de juillet un dossier de représentativité pour pouvoir se présenter au scrutin du 19 octobre prochain. Quand nous avons déposé notre liste le 05 septembre nous n’avions toujours pas de réponse de la région. Ce n’est que le 08 septembre que, par recommandé, nous avons appris que le président avait décidé d’exclure Solidaires des organisations pouvant se présenter au suffrage des électeurs. Le recours au Tribunal Administratif n’était plus possible, puisque le délai courait jusqu’à minuit le 08 septembre. Pourquoi le refus ne nous a-t-il pas été signifié plus tôt, alors que le dossier était connu du Conseil Régional depuis deux mois ?

Pouquoi ne pas aller voter le 19 Octobre ? N’importe quel syndicat, reconnu comme tel, doit être en droit de se présenter aux élections professionnelles. Ce sont aux électeurs de choisir les organisations qui les représentent, pas à l’administration ni à l’employeur. Interdits d’élection, nous ne pouvons appeler les personnels qu’à boycotter le scrutin du 19 octobre. D’abord parce que ces élections sont faussées puisqu’un syndicat en est exclu. Mais surtout parce que si le taux d’abstention est supérieur à 50%, la région est obligée d’organiser un second tour le 30 novembre, et celui-ci sera ouvert à toutes les organisations syndicales.

Le 19 octobre, pour exiger un second tour démocratique, ne prenons pas part au vote (ni votes blancs ou nuls qui sont pris en compte)

journal octobre 2006

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois