Suppression des BEP et généralisation des bac pro en 3 ans : refondation de l’enseignement professionnel et suppression de l’enseignement technique ?

mercredi 28 novembre 2007

 Des économies substantielles…

Après l’annonce du non remplacement de 11200 départs à la retraite dans l’Education Nationale, le Ministre a décidé de généraliser une expérience qui a débuté à la rentrée 2001 : faire passer le bac pro qui jusque là durait 4 ans en 3 ans avec des élèves à priori en difficultés scolaires en 3éme ! Cette réforme va s’appliquer en 2 temps (25% de bac pro 3ans à la rentrée 2008 et 100% à la rentrée 2009). Ce sont les syndicats patronaux qui avaient eu à l’origine cette idée mais leurs premiers retours sont mauvais. Par ailleurs un rapport très critique de l’Inspection Générale vient de sortir (Lire le rapport). Si cette réforme devait passer, c’est au moins 25% des effectifs enseignants qui seraient économisés !

 … au mépris des élèves et de leur insertion professionnelle !

Le référentiel du nouveau Bac pro n’est encore élaboré mais le niveau sera forcément revu à la baisse. Quelle sera la réaction des entreprises vis-à-vis de titulaires d’un bac professionnel qui s’avère inférieur ? Par ailleurs les S.T.S. recrutant de plus en plus de titulaires du bac pro, on peut également craindre pour le niveau et la reconnaissance du B.T.S. Sera-t-il maintenu malgré la réforme L. M. D. (Licence, Master, Doctorat) dans une Europe qui ne reconnaît que les bac+3, Bac+5, Bac+8 ?

 Et l’avenir de l’enseignement technique ?

Les bacs technologiques recrutent actuellement des élèves venant de 2nde générale ou des élèves titulaires d’un BEP. Par ailleurs, la réforme des bacs STI   qui devait avoir lieu en 2007 vient d’être ajournée sans explication. On sait que l’enseignement technologique coûte cher (matériel, travaux en groupes réduits). Pour toutes ces raisons, on peut craindre que rapidement, on nous explique que les bacs pros et les bacs technologiques font double emploi (comme le BEP et le CAP) et donc qu’on nous annonce la suppression de l’enseignement technologique, avec comme dernier argument que la France est le seul pays européen à posséder 3 systèmes d’enseignement (général, technologique et professionnel). Cela voudrait dire qu’en fin de 3ème , on demandera à des jeunes de 15 ans de choisir entre le bac pro et le bac général.

On peut craindre que finalement, cette réforme de l’enseignement professionnel ne conduise à des orientations de plus en plus précoces des jeunes.


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois