Mesures de réimplantation dans l’éducation nationale : le compte n’y est toujours pas !

jeudi 28 juin 2012

Les organisations syndicales qui siègent au Comité technique académique de l’Education nationale viennent de prendre connaissance des mesures de réimplantation des 1000 postes 1er degré au niveau national, soit 65 postes au niveau académique.

Dans l’académie de Rennes, cela se traduit par 9 postes dans les Côtes d’Armor, 12 dans le Morbihan, 12 dans le Finistère et 32 postes en Ille et Vilaine, .

Les critères retenus ont été les effectifs, la ruralité, les caractéristiques sociales des élèves et le bilinguisme.

Pour SUD   éducation, il est évident qu’il était urgent de sortir de la spirale des suppressions de postes que nous subissons depuis 5 ans, mais que le compte n’y est toujours pas. Dans notre académie, 169 nouvelles suppressions sont prévues pour la rentrée 2012 (234 suppressions prévues par l’ancien gouvernement, 65 réimplantations). Et tout cela quand les effectifs d’élèves se maintiennent voire augmentent. Partout les effectifs d’élèves ont augmenté dans les classes. Dans les quartiers populaires il n’existe plus « d’éducation prioritaire » et seul le dévouement des personnels tient encore les choses debout. La scolarisation des jeunes enfants est en recul, les Réseaux d’aide sont saccagés, les missions de l’Adaptation Scolaire et du Handicap sont fragilisées.
Si le nouveau ministre Vincent Peillon affirme vouloir reconstruire, il doit d’abord éviter une année supplémentaire de démolition.


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois