Manifestations des 14 et 17 novembre 2012 - Aurore Martin

lundi 12 novembre 2012

1) Austérité européenne : Manifestation mercredi 14 novembre
2) Aéroport de Notre Dame des Landes : réoccupation des terres, samedi 17 novembre
3) Aurore Martin doit être remise en liberté

1) Nous ne paierons pas leur crise

Manifestons le mercredi 14 novembre, 11h30
A l’appel de la CGT, CFDT, FSU, UNSA et Solidaires
Brest, place de la Liberté
Quimper, place de la Résistance

Le mercredi 14 novembre 2012, des grèves interprofessionnelles auront lieu en Grèce, au Portugal, en Espagne, en Italie, à Chypre, à Malte. Des grèves sectorielles seront organisées en Belgique, en France, … Des manifestations sont prévues dans tous ces pays, mais aussi en Slovénie, en République tchèque…

Nous n’en sommes pas à une grève européenne, ni même à une journée de manifestations dans toute l’Europe. Mais l’initiative est importante car elle marque une nouvelle étape dans la construction d’un rapport de forces au niveau européen, permettant de s’opposer aux politiques d’austérité que patronat et gouvernements infligent aux salarié-es, uniquement pour garantir les profits d’une petite minorité.

La « crise » n’est pas un phénomène extranaturel ; c’est simplement l’état actuel du système capitaliste. Pour maintenir leurs marges bénéficiaires, pour continuer à s’en mettre plein les poches, actionnaires, banquiers et autres profiteurs ont besoin d’attaquer très fortement tous les droits sociaux que nous avons acquis lors des luttes sociales passées. Nous ne devons pas nous laisser faire !

2) Contre l’aéroport de Notre Dame des Landes : manifestation de réoccupation du site

samedi 17 novembre, 11h à Notre Dame

Départs collectifs ou en car de différentes villes du Finistère (nous contacter)
http://zad.nadir.org/spip.php?article66

NOTRE DAME DES LANDES : UN PROJET INUTILE IMPOSÉ PAR LA FORCE

Gourmand en argent public, néfaste pour l’environnement, l’économie et l’aménagement du territoire, ce projet est inutile. Le Grand Ouest est déjà sur-doté en équipements aéroportuaires. Nous ne pouvons pas accepter un tel gaspillage de l’argent public (pas perdu pour tout le monde !), tant de destructions économiques, écologiques et sociales pour servir les intérêts d’une entreprise privée de travaux dits publics.
Le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, c’est la disparition de 600 emplois ! Les terres agricoles sont l’outil de travail de plusieurs centaines de salarié-e-s agricoles (fermes, coopératives, usines de transformation et de conditionnement). Ces terres nourricières doivent poursuivre leur vocation : nourrir les populations alentour. Pourtant, d’année en année, cet outil se réduit par la stérilisation des terres agricoles.

Création d’emplois : nous ne sommes pas dupes !

Le transfert de l’activité aéroportuaire du sud au nord du département, à notre époque de crise écologique n’impliquera pas d’augmentation du personnel aéroportuaire, mais une diminution comme chaque « modernisation ». Les entreprises (Vinci) de construction s’engagent verbalement à « favoriser » la main d’œuvre locale mais nous savons bien que le chantier terminé, les ouvriers repartiraient...sur d’autres chantiers. Ceux qui prétendent que ce projet sera source de nombreux emplois nouveaux devraient prendre en compte le solde des emplois.

Face à la répression dont fait aujourd’hui usage le pouvoir, nous exigeons l’abandon pur et simple de ce projet ! Nous gardons en mémoire les victoires passées contre les projets mégalos, du nucléaire au militaire. Comme au Carnet, à Plogoff ou au Larzac, nous savons que cet aéroport peut encore être stoppé.

3) Aurore Martin doit être libérée

Jeudi 1er novembre, Aurore Martin, militante du parti politique basque Batasuna, a été arrêtée et extradée vers l’Espagne. Elle faisait l’objet d’un Mandat d’Arrêt Européen à la demande de la justice espagnole pour avoir participé à plusieurs réunions publiques de son organisation, interdite en Espagne, mais parfaitement légal en France. Elle risque maintenant jusqu’à 12 ans de prisons pour des activités militantes qui ne peuvent donc aucunement lui être reprochés du côté nord des Pyrénées.

Elle est victime de l’assimilation par les gouvernements français et espagnols du militantisme basque et de l’action menée par ETA depuis plusieurs décennies. Bien qu’elle n’ait jamais appelé d’une quelconque manière à la lutte armée, c’est pour « faits de participation à une organisation terroriste et terrorisme » qu’Aurore Martin est inculpée.

Aurore Martin doit être remise en liberté ! Nous lui assurons notre soutien dans cette épreuve.


Agenda

<<

2022

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois