Le changement, c’est pas maintenant

Fichage et traçage
vendredi 23 novembre 2012

Après quatre années d’actions portées par un bon nombre de citoyens (parents, enseignants, associations…), le Collectif National de Résistance à Base-Elèves (CNRBE) a récemment fait connaître le bilan de sa participation à la "concertation Refondons l’Ecole de la République", après en avoir claqué la porte le 19 septembre dernier. Tardivement invité à participer à une des quatre réunions du groupe de travail « Une grande ambition pour le numérique », le CNRBE n’a pu recueillir aucun signe positif de remise en question de l’usage des fichiers de l’Education Nationale, que ce soit Base-Elèves en primaire ou Sconet dans le secondaire, ni même aucune interrogation quant au respect des libertés fondamentales dans cette « Ecole de la République » mutante.

Le numérique : un service et non un asservissement !

Dans une déclaration publiée sur son site le jour même (http://retraitbaseeleves. wordpress.com/), le Collectif réaffirme l’exigence éducative selon laquelle le numérique doit servir les élèves et non les asservir en les repérant au regard de la norme d’employabilité économique. Outils de gestion et d’évaluation de la filière éducative, Base-Elèves et Sconet, Affelnet et la BNIE (Base Nationale Identifiant Elève) entre autres, continuent à recueillir sans contrôle des données personnelles et scolaires qui seront conservées sur la longue durée, sans garanties d’anonymat et dans une interconnexion possible de tous les fichiers y compris ceux relevant des services sociaux ou de la police.

Au nom des enfants, des élèves, apprentis et futurs salariés, au nom du droit à l’erreur et à l’oubli, les opposants au fichage ont su relayer l’action des Collectivités Locales qui en demandaient l’arrêt. Ils ont été l’écho du Comité des droits de l’Enfant de l’ONU qui s’est officiellement inquiété de ce fichier en 2009 en recommandant de n’y introduire que des données anonymes. Ils ont été rejoints par des députés de gauche qui ont signé et appelé à signer la pétition pour le retrait de Base-Elèves, par le Parti Socialiste la même année qui mettait à l’index le dispositif BNIE dans son livre « Agir pour les libertés publiques ».

Ils ont enfin et surtout porté la parole des parents d’élèves et de leurs associations qui ont été des milliers à demander à exercer leur droit d’opposition sur le plan juridique, droit réaffirmé par le Conseil d’Etat en Juillet 2010.

Le constat d’absence de toute protection sérieuse des données collectées et de contrôle par la CNIL est révélateur de l’orientation de la politique éducative dans le sens de la production à grande échelle de ressources humaines sélectionnées et « traçabilisées » au service des employeurs.

Conflit d’intérêts et confusion des genres ?

Autant que le fond, la forme prise par cette « Concertation… » était éloquente  : l’animateur chargé de l’atelier traitant du numérique à l’école n’était autre qu’un représentant du lobby des entreprises de vente à distance (FVAD) et membre du Conseil National du Numérique (CNN) qui ne comprend que des industriels du service informatique. On ne peut que s’interroger sur le choix de tels intervenants, porteurs d’intérêts privés bien éloignés des missions de transmission de savoir et de pédagogie visant l’émancipation et la réussite dans la vie de chaque enfant, au-delà des inévitables accidents de parcours et erreurs de jeunesse. On ne peut aussi trouver que des raisons supplémentaires de ne pas être dupe de cette vraie-fausse « Concertation » où trop peu de problèmes majeurs de l’Institution n’ont trouvé d’écho. En l’état, on ne peut que rappeler le bien-fondé des protestations des opposants au fichage à l’école (consultables régulièrement sur leur site) et plus globalement dans la société, et prendre acte du fait que le nouveau pouvoir politique n’envisage comme changement que celui impulsé par ses prédécesseurs au mépris de ses engagements de campagne.


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois