L’enfant au coeur du système ? Chiche !

lundi 17 décembre 2012

Pour les nouveaux rythmes scolaires, osons penser aux enfants. Osons innover, osons aller le plus loin possible. Ne plus penser en terme de journée, semaine, trimestre, année, cycle… Pensons global, pensons le temps de formation dans sa globalité, à l’échelle d’une vie humaine. Pensons la formation initiale et continue des citoyens comme un ensemble cohérent.

Le temps de formation sur une vie

Définissons le temps de formation global sur une vie. Par exemple, de 3 ans à 21 ans (équivalent bac + 3) pour la formation initiale et 7 ans pour la formation continue (chiffres arbitraires). Certains n’utiliseront pas la totalité de leur formation initiale, ils auront un parcours scolaire court : ce temps « non utilisé » sera reporté sur leur formation continue pour leur permettre, tout au long de leur vie, de se qualifier ou requalifier, de reprendre des études, de se lancer dans une nouvelle carrière. D’autres auront besoin de plus de temps pour terminer leur formation initiale : ils entameront alors leur capital formation continue.

Peut-être qu’un salarié n’aura pas épuisé son temps de formation lors de sa carrière : il pourra alors le déduire de sa carrière et atteindre la retraite plus rapidement (une façon d’aborder la pénibilité au travail : soit on en sort par le haut en se qualifiant avec son capital formation, soit on en sort par le bas en transformant le capital formation en temps)

Mais revenons aux enfants. Ils n’ont pas le même rythme et la même fatigabilité en fonction de leur âge ; on peut donc prévoir une scolarité à temps scolaire croissant (la journée s’allongeant avec l’âge) Par exemple 4h de classe journalières en entrant en maternelle, pour atteindre les 7h en lycée. La semaine se composerait de 5 jours de classe et 2 de repos. 6 fois 6 semaines consécutives avec 2 semaines de vacances entre chaque séquence de 6 semaines et 6 semaines de grandes vacances scolaires. Un jour férié par mois, hors fête religieuse  : il ne doit pas être difficile de trouver chaque mois une célébration laïque !

Ne me dites pas que c’est utopique, monsieur le ministre… Dites-moi juste " les rythmes des enfants, ça passe après ceux des adultes et ceux de l’économie " Et si en réorganisant la vie de nos enfants, nous réorganisions la nôtre pour vivre et travailler différemment ?

Philippe Blache


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois