Réforme des Lycées Pro : la casse continue...

vendredi 5 avril 2013

A l’heure où tous les indicateurs pointent l’échec que représente la mise en place des bac pro 3ans (résultats décevants à la session 2012, accentuation du décrochage, écart accentué entre le niveau suffisant pour « décrocher » le Bac Pro en CCF   et le niveau nécessaire pour « suivre » en BTS  , qui semble être la poursuite d’étude logique des Bac Pro,…), une expérimentation soulève bon nombre de questions : les parcours mixés !

Parcours mixés : de quoi s’agit-il ?

La seconde pro se fera en formation initiale, la première et la terminale se feront en alternance(1 + 2) ou seule la terminale sera en alternance (2 + 1).

Problème pour les élèves : l’alternance demande beaucoup d’autonomie et de maturité puisqu’il faut mener de front études et vie professionnelle. Quel devenir pour ceux et celles qui ne trouveront pas d’entreprise, que ce soit en milieu rural ou dans des tissus économiques sinistrés, ou ceux qui, comme on l’a trop vu dans les lycée où cette alternance a été expérimentée, doivent interrompre leur formation à la suite de la rupture du contrat, quel qu’en soit le motif ?

Alternance = baisse des heures d’enseignement

L’alternance justifie aussi la diminution des heures d’enseignement professionnel que nous n’avons pu que constater au fil des années.

Cette mise en apprentissage forcée ne peut que déboucher sur un décrochage massif et une baisse du niveau de qualification : le lycée pro devient, de fait, à peine une salle d’attente qui n’aura pour finalité que d’accentuer un tri social déjà exacerbé. Problèmes pour les profs : c’est l’annualisation et la flexibilité qui se profilent, un travail de moins en moins pédagogique mais de plus en plus au service de l’entreprise puisque nous sommes sommé-e-s de trouver les lieux des stage aux élèves qui n’y arrivent pas et d’effectuer les visites et évaluations lorsque l’élève fait sa période de formation en entreprise.

L’alternance permettra aussi, n’en doutons pas, de supprimer encore un nombre conséquent de postes.
L’annualisation, déjà mise en place dans certains LP, est inscrite dans nos statuts.

Le lycée des métiers, le dada de notre hiérarchie

La labellisation « lycée des métiers » provoque une mixité des publics (apprentis et élèves dans les mêmes classes) et une régionalisation des formations qui officialisent la sortie de la formation professionnelle sous statut scolaire. La labellisation n’est qu’une déclinaison des chartes qualité de production. Cette mascarade de valorisation, que nous avons dénoncée depuis sa mise en place, contribue à détruire le service public d’éducation sous statut scolaire.

En parallèle, nous continuons d’assister à un matraquage médiatique vantant les mérites de l’apprentissage, à une multiplication des lycées des métiers pouvant accueillir des apprenti-e-s, ce qui nous pousse à penser que le développement de l’apprentissage n’a pas pour but de vider les LP des autres formations.

3e prépa-Pro : des élèves en grosses difficultés

Les 3es prépaPro qui sont présentes en lycée professionnel commencent à poser de gros problèmes. Le nombres d’heures de cours pour faire fonctionner ce type de classe est insuffisant. Les dédoublements ne sont pas assez nombreux. Les collègues sont dans l’ensemble en grande souffrance et sans solution pour résoudre les problèmes.

Les décisions actuelles confirment la politique de destruction annoncée du lycée professionnel pourtant le seul capable de proposer aux jeunes une formation professionnelle de qualité indépendante des contraintes économiques et des logiques libérales. Il permet aussi de former des citoyen-ne-s averti-e-s, capables de discernement, et non pas de simples exécutant-e-s formaté-e-s à la docilité face aux exigences des employeurs.

Plus que jamais, il faut se battre pour un enseignement de qualité en lycée professionnel, c’est pourquoi nous exigeons le retour à une formation en 4 ans, des seuils de dédoublement clairement établis, par discipline, un référentiel qui définisse des horaires clairs et suffisants, par discipline, par année, pour donner à chacun- e les moyens de faire des choix professionnels pertinents et réfléchis.


Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois