Partageons les richesses Pas la misère !

mercredi 1er septembre 2010

PDF - 203.1 ko
Journal aout 2010

Les articles

- [*Mastérisation*] : Enseigner est un métier qui s’apprend !
- [*Droit syndical*] : La visite médicale du travail obligatoire : Notre santé n’intéresse pas notre patron
- [*Actualité*] : Le gouvernement prône l’exclusion, la haine, le rejet, la division … Nous affirmons l’égalité des droits et la solidarité !
- [*Actualité*] : Appel citoyen (à signer sur http://nonalapolitiquedupilori.org/)
- [*Actualité*] : A Quimper comme ailleurs, Pour une gestion publique de l’eau


Edito

Relèvement de l’âge légal de la retraite, baisse des pensions par le report de l’âge de décote, allongement de la durée de cotisations nécessaire pour une retraite à taux plein… les « solutions » du gouvernement ne s’en prennent qu’à une seule classe sociale, celle des travailleurs/ses.

Salarié-e-s en activité, en retraite, au chômage, jeunes en formation : nous devrions payer une crise qui n’est pas la nôtre, mais bien celle de leur système capitaliste. Secteurs public et privé, nous sommes tous concerné-e-s !

De l’argent, il y en a !

- 212 milliards d’euros de bénéfices pour les entreprises françaises du CAC 40 entre 2007 et 2009
- 3 milliards par an de « niches fiscales » réservées aux 1% plus riches
- 15 milliards d’exonérations de cotisations sociales (stock options, mesures « pour l’emploi »)

Entre 2004 et 2007, les 0,01% les mieux payé-e-s ont gagné 40% de plus ! Ce n’est pas la crise pour tout le monde !

L’âge de la retraite, le niveau des pensions, le nombre d’années de cotisation, ne sont ni le résultat d’un calcul démographique, ni l’expression d’un équilibre économique neutre, ce sont des choix politiques. D’autres choix sont possibles
- Maintien de l’âge actuel de départ en retraite
- Départ anticipé pour les travaux pénibles
- 37,5 annuités de cotisation pour une retraite à taux plein
- Abolition du mécanisme injuste de décote
- Pas de retraite inférieure au SMIC

Pour obtenir le retrait de ce projet de loi et une amélioration de la protection sociale de tous, il faut construire la grève générale dans tout le pays. Le 7 septembre, débute l’examen du projet de loi au Parlement Grève et manifestations partout en France à l’appel de tous les syndicats (10h30 à Brest, Quimper, Quimperlé et Morlaix)

Eric Woerth, ministre du Travail, assure l’avenir de ses riches ami-e-s, Bettancourt et compagnie … Occupons-nous de notre avenir à nous, de nos retraites !

Solidaires a proposé qu’une suite rapide à cette journée du 7 soit décidée unitairement. Cela n’a été retenu par aucune des autres organisations syndicales lors de la rencontre du 23 août, mais l’intersyndicale se réunira dès le 8 septembre pour « décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation ».

D’ici là, débattons des suites pour gagner !

SUD éducation propose des réunions des personnels lundi 6 septembre, à 18h :

- à Quimper, au local de Solidaires (33 av de la Libération)
- à Brest, au local de Solidaires (2 rue Amiral Nielly)
- à Morlaix à l’ancien lycée de Kerneguez
- à Quimperlé, salle de Coat Kaër

Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois