CTPD de rentrée : encore des classes fermées ! Stop à la logique de rentabilité

jeudi 9 septembre 2010

Des ouvertures de classes, fort légitimes, ont été prononcées par l’Inspectrice d’académie dans les situations les plus insupportables pour permettre aux enfants de passer une année décente. Mais des fermetures de classes ont aussi été décidées. Le prétexte est celui « d’une moyenne d’élèves par classe qui serait trop faible », comprendre en dessous de 25. Autrement dit, des classes qui ne seraient pas chargées à bloc doivent fermer. Il est urgent de sortir de cette logique de rentabilité, une classe peut fonctionner sans être à 30 élèves comme un train peut partir sans être bondé. Au contraire, plusieurs études ont tenté de mesurer l’impact de la taille des classes sur la réussite des élèves (notamment celle de l’économiste Thomas Piketty, publiée en 2006 par les services du ministère). Elles montrent qu’en primaire, on apprend mieux à lire et à calculer quand on est 20 au lieu de 25. Un constat qui se vérifie d’autant plus pour les enfants de milieux défavorisés.

Nous exigeons une autre dotation budgétaire qui permette l’abandon des suppressions de postes massives programmées années après années ainsi qu’une réelle prise en compte des difficultés des enfants. Sud   Éducation déplore que l’accompagnement des 1100 enfants handicapés scolarisés dans le Finistère le soit par des personnels aux contrats précaires et non formés.

La politique nationale de non-scolarisation des enfants âgés de 2 ans se poursuit, dans un logique d’économie certainement, mais sans tenir compte des réalités du terrain ... nombreuses sont pourtant les communes où il n’y a pas d’autre solution que l’école pour les accueillir.


Ajustements de rentrée 1er degré

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois