Lettre de SUD au Père Noël

jeudi 16 décembre 2021

Puisque le gouvernement est sourd à nos revendications, nous avons décidé de diversifier nos modes d’action. En plus de la construction nécessaire de nos luttes, nous envoyons une lettre au Père Noël.

Cher Père Noël,
nous sommes conscient·e·s de ne pas être les enfants les plus sages, mais espérons que, dans ton sens du partage, tu seras quand même sensible à notre liste de revendicadeaux de Noël :
- Instauration d’un plan d’urgence pour l’éducation et l’enseignement supérieur afin de faire face à la crise du covid et soulager les personnels, les élèves et les étudiant·es.
- Titularisation de tou·te·s les non-titulaires, sans condition de concours ni de nationalité, pour résorber la précarité.
- Revalorisation traitements, des salaires de l’ensemble des personnels en commençant par les plus bas revenus, sans se contenter d’une prime à l’équipement informatique ou d’une mesure ne concernant que les jeunes profs.
- Suppression du système de tri social de Parcoursup
- Abrogation de la LPR à l’université et financement de l’université à la hauteur de ses besoins, y compris dans le soutien aux étudiant·es précaires
- Création un corps de personnels AESH titulaires à salaire décent pour garantir la bonne scolarisation des élèves en situation de handicap.
- Limitation du nombre d’élèves à 20 dans toutes les classes...
- ... et donc création massive de postes (enseignant·e·s, AESH, vie scolaire, PsyEN,...) pour une école qui se donne les moyens de faire réussir tou·te·s les élèves
- Abrogation de la réforme du bac au nom de l’équité entre les élèves.
- Une Formation initiale et continue de qualité, sur le temps de travail.

Au vu du bilan de Blanquer, de l’état dans lequel il laisse le système scolaire, il nous semble que nos demandes sont plus que légitimes et loin d’être déraisonnables. De plus, conformément à la dernière des bonnes résolutions que nous lui avions soumises pour cette année qui s’achève, nous demandons aussi sa démission pour incurie et incompétence.

Que Blanquer et Vidal se le disent : si ces demandes ne sont pas satisfaites, nous ne leur ferons pas de cadeau !

Au vu du bilan de Blanquer, de l’état dans lequel il laisse le système scolaire, il nous semble que nos demandes sont plus que légitimes et loin d’être déraisonnables. De plus, conformément à la dernière des bonnes résolutions que nous lui avions soumises pour cette année qui s’achève, nous demandons aussi sa démission pour incurie et incompétence.

Que Blanquer et Vidal se le disent : si ces demandes ne sont pas satisfaites, nous ne leur ferons pas de cadeau !


Agenda

<<

2022

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois