Dépôt pétrolier : la levée du blocus au prix de la sécurité des brestois

lundi 25 octobre 2010

Ce matin, les manifestants contre la réforme des retraites se sont de nouveau rassemblés à partir 5h au rond point des Grèbes pour bloquer l’accès au dépôt pétrolier.

Mais une présence policière dissuasive n’a pas permis que le barrage filtrant s’installe sur ce rond point en dehors des axes d’arrivée dans la ville, et a contraint les manifestants à se déplacer sur la 4 voies de l’entrée sud de la ville, devant le stadium parc.

Cela a fortement perturbé les entrées de véhicules dans Brest, alors que l’objectif reste de bloquer uniquement le transport des citerniers.

SUD éducation 29 rappelle son soutien et sa participation à cette action de blocage du dépôt pétrolier, et regrette que les salariés se rendant au travail soient les victimes de cette stratégie des forces de police.

Plus grave : ces camions-citerne sont normalement astreints à emprunter un parcours sécurisé bien défini. Or pour sortir du port en contournant les blocages, les routiers étaient autorisés à emprunter la route de Quimper, et à traverser le quartier de Pen Ar Creac’h puis celui de Pontanezen. Est-il raisonnable de faire traverser des quartiers fortement résidentiels à des files de camions-citerne, chargés à plein ? . Que serait-il advenu en cas d’accident de l’un d’eux s’il y avait eu un départ de feu ? N’a -t-on pas pris des risques inconsidérés vis à vis des brestois sous le seul but de pouvoir contourner le blocus du dépôt pétrolier ?


Agenda

Array

<<

2024

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois