Refusons une nouvelle rentrée de régression scolaire

Nouvelles du SUD
mercredi 16 mars 2011

 Manifestations samedi 19 mars : Brest (11h), Quimper (11h30)

Ouvrir des marchés juteux aux milieux d’affaires, enrichir quelques proches du pouvoir, maintenir une pression maximale sur les salaires, casser les positions statutaires, accroître la précarité, tels sont les objectifs d’un gouvernement prêt à tout pour défendre et renforcer sa politique au service du Medef et des marchés financiers. Pour ces riches bourgeois, il vaut bien mieux s’écharper dans un débat sur l’islam et la laïcité, que de parler bouclier fiscal et réforme des impôts, ou encore services publics.

Le libéralisme au service des inégalités sociales et de la casse des statuts

16 000 suppressions de postes sont prévues alors que partout, les manques de personnels sont criants : manque d’enseignants et d’agents, manque de personnels administratifs, sociaux et de santé, manque de remplaçants. Le peu de formation octroyée aux nouveaux enseignants ne peut même pas être assuré. Cette politique touche au cynisme quand on sait que le ministère attend pour la rentrée prochaine une augmentation de la population scolaire.

Cette politique de dégradation des conditions d’étude renforce le creusement des inégalités par l’école elle-même. Comme la casse des services publics fragilise l’accès aux droits pour les populations les plus fragiles, la casse de l’École Publique a comme premières victimes une majorité d’enfants des classes populaires. Ceux qui opèrent de telles coupes budgétaires n’ignorent rien de cela. Après le vol de nos retraites, ce budget régressif est inacceptable. Ne l’acceptons pas.

Il faut construire dans tous le pays un véritable rapport de force pour affronter, par la grève, le gouvernement sur l’ensemble de sa politique anti-éducative.

 Refusons une nouvelle rentrée de régression scolaire.

  • Arrêt des suppressions de postes et rétablissement de tous les postes supprimés.
  • Abrogation des réformes qui réduisent l’Ecole Publique
  • Arrêt des recrutements de précaires et titularisation sans condition de concours ou de nationalité des salariés précaires déjà employés.

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345