SUD dénonce des évaluations au service de la compétition

jeudi 20 septembre 2018

A partir de lundi s’ouvre la semaine des évaluations nationales : tous les élèves de CP, CE1, 6e et 2nd vont passer des séries de tests imposés en cette rentrée par le ministère.

L’ensemble de la communauté éducative n’a pourtant jamais cessé de les dénoncer. Ces tests seront exclusivement ciblés sur la mesure des acquis scolaires des élèves par rapport aux programmes. Elles contribuent à la standardisation des pratiques pédagogiques. Elles poussent fatalement à centrer le travail en classe sur une pratique de bachotage et la recherche de résultats quantitatifs à tout prix.
Cela n’aura pour effets que d’accentuer les pressions sur les enfants en difficulté scolaire et à disqualifier les enfants des classes populaires. Ce pilotage par l’évaluation instaure des outils de mesure de résultats qui visent à mettre toujours plus en concurrence les écoles et établissements, mais aussi les enseignant.e.s, à travers la publication de leurs résultats, de “palmarès” des meilleures écoles et établissements.
Ce “pilotage par les chiffres », dont l’objectif reste la réduction des moyens et du nombre de postes, s’inscrit, avec la fragilisation de la carte scolaire, dans un projet de transformation de l’éducation en un vaste marché.

SUD   éducation considère que les évaluations et leurs rendus doivent être des outils construits dans la durée par les enseignants, dans le cadre de leurs pratiques pédagogiques, pour faire progresser les élèves à leurs rythmes en s’appuyant sur les acquis et les recherches des pédagogies alternatives et coopératives.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois