Pour une vraie rénovation du bâti scolaire

jeudi 14 décembre 2023

Les récents épisodes caniculaires, ainsi que la tempête qui vient de s’abattre sur le département, ont rappelé le retard pris par l’Éducation nationale dans sa reconversion face à l’urgence écologique. Le ministre vient de
rappeler que les vieux réflexes politiques sont toujours de mise : il y aura des préférences dans ses priorités à savoir que ce sont les établissements qui se sont engagés dans une démarche d’autoévaluation et d’innovation
pédagogique, ou qui ont construit un projet dans le cadre du conseil national de la refondation, qui passeront avant les autres.

Le discours est implicite mais limpide, seul·es les enseignant·es qui s’investissent au-delà du travail pour lequel iels sont recruté·es auront droit à la rénovation du bâti. Ce ne peut être qu’une récompense pour les collègues qui répondront positivement aux sollicitations ministérielles du moment. Tous·tes les autres qui se battent au
quotidien pour faire vivre le service public d’éducation devront faire avec des environnements thermiques insupportables et dans des locaux en voie de délabrement.

Rénover les passoires thermiques, désamianter, lutter contre les expositions au radon, relèvent de la mission du ministère et non d’une énième mise en concurrence des "bon·nes" et des "mauvais·es élèves" que nous serions et qui vaudraient aux un·es des bons points et aux autres des conditions matérielles de misère.

Nous dénonçons cette politique du ministère et l’instrumentalisation du projet du conseil national de la refondation pour justifier son inaction. Les défis qui traversent le service public d’éducation et la société nécessitent de l’ambition ministérielle, l’Éducation nationale doit garantir la santé et la sécurité de tous·tes les élèves et de tous les personnels !


Agenda

Array

<<

2024

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois