Les mots de Guéant, les maux politiques

samedi 25 juin 2011

Fidèle à lui-même, l’ancien préfet Claude Guéant s’est encore récemment illustré dans son rôle de ministre post-Hortefeux de l’Intérieur, en délivrant un message qui en dit long sur l’étendue de ses convictions républicaines, autant que sur celles de ses convictions politiciennes.

En se mêlant directement des questions de l’Education Nationale, il a cru trouver la cause privilégiée de la plupart des échecs à l’école. En s’appuyant sur une étude de l’Insee, le ministre de l’intérieur avait assuré que les deux tiers des élèves sortant du système scolaire sans qualification étaient des enfants d’immigrés… avant d’affirmer dans la foulée que deux tiers des enfants d’immigrés sortaient sans qualification du système scolaire. La neutralité apparente du terme n’a pas empêché la communication du seul message qui vaille aux yeux du pouvoir, à savoir désigner encore et toujours les personnes d’origine africaines ou maghrébines à la vindicte ambiante, après les roms, les « envahisseurs » tunisiens, égyptiens, les malades mentaux, les fonctionnaires, les jeunes des banlieues… L’inanité de tels propos n’a heureusement pas échappé à la grande majorité des personnels et usagers de l’école, et les chercheurs en sciences de l’éducation ont immédiatement répliqué en les confrontant aux données concrètes existantes sur le sujet qui les infirment totalement.

Il n’en reste pas moins que Guéant révèle une fâcheuse continuité dans la diffusion de lieux communs discriminatoires et de l’idéologie régressive qui accompagne le démantèlement du système d’éducation publique républicain. En dénigrant ouvertement les principes d’égalité de traitement de tous et de la scolarisation de tous les enfants quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent, le ministre de l’Intérieur signe le projet Sarkozyen de réserver à terme les voies de la réussite sociale aux membres d’une élite " de souche " et favorisée de naissance, d’une société gouvernée par les riches et pour les riches.

Cela en dit long sur la teneur de la campagne présidentielle qui s’annonce plus que misérable, on reste dans l’attente d’avoir un débat sur la problématique de l’école et des inégalités scolaires et sociales.


Agenda

<<

2020

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois