AVS : les enfants handicapés ont besoin de soutien, l’Education nationale doit embaucher les personnels nécessaires !

samedi 10 juillet 2010

En cette fin d’année, de très nombreux EVS   dans le département (80 selon les chiffres de l’IA  ) subissent une modification substantielle de leur contrat de travail par leur employeur, l’Inspection d’académie.
Ces modifications touchent à la nature même de leurs fonctions ou à leur affectation :

  • de très nombreux EVS   (Emplois Vie Scolaire : aux compétences d’assistance administrative et d’aide à la direction en école primaire) se voient affectés l’année prochaine à des tâches d’AVS   (Auxiliaire de Vie Scolaire : soutien à des élèves souffrant de handicap) ce qui est une négation de leur qualification
  • même situation pour les CUI   (Contrat Unique d’Insertion employés au service de la vie scolaire dans le 2nd degré) nommés eux aussi en qualité d’AVS  , auprès d’enfants handicapés dans le 1er degré,
  • les EVS  , AVS   et CUI   sont déplacés géographiquement sans aucune concertation, ce qui les met dans des situations personnelles parfois très difficile.
  • des EVS   recrutés dans des écoles publiques sont parfois nommés arbitrairement AVS   dans des écoles privées.

Les personnels qui n’accepteraient pas leurs nouvelles conditions de travail perdent leur emploi.
De plus, les services de l’inspection contactent directement les intéressés sans en informer les directeurs d’école ou les principaux de collège de la diminution des moyens alloués à l’établissement dont ils ont la charge.

SUD   éducation est intervenu auprès de l’Inspection académique fin juin pour dénoncer ces méthodes de gestion des personnels et demander leur maintien et leur reconduction sur le poste pour lequel ils ont signé leur contrat de travail. Rien n’y a fait !

Cette rotation incessante des contrats fragilise à la fois les personnes, les enfants handicapés dont ils sont en charge et l’organisation du service public d’éducation.
Ces diminutions de taux d’encadrement vont à l’encontre des engagements du Ministre de l’Education Nationale en faveur de l’accueil d’enfants handicapés et la prévention des violences, des incivilités, des conduites à risque et de l’absentéisme.

Suite aux mesures de fermetures de classes spécialisées dans l’accueil des enfants handicapés comme les CLIS  , l’Inspection d’académie se doit d’embaucher des personnels AVS   pour accompagner l’intégration de ces enfants dans les classes traditionnelles. Au delà des beaux discours, elle doit s’en donner les moyens, pour que cela ne se fasse pas en déshabillant d’autres secteurs de l’Education nationale !


Réponse de l’IA à SUD éducation 29

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois